Royal Air Maroc est prête pour le 787, annonce les destinations, et confirme son redressement

Visualisation d'un B787-8 dont RAM a commandé 6 exemplaires © Royal Air Maroc

Visualisation d’un B787-8 dont RAM a commandé 4 exemplaires © Royal Air Maroc

 

[Pour une actualisation des informations disponibles sur le 787 de Royal Air Maroc, se reporter ici]

Royal Air Maroc se prépare à intégrer le Boeing 787 Dreamliner dans sa flotte. Le premier exemplaire doit lui être livré en Décembre 2014 et les destinations sont fixées. La compagnie confirme son redressement.

 

La compagnie Marocaine envisage d’utiliser le nouvel appareil pour augmenter ses capacités sur des routes existantes, en renfort des Boeing 767-300ER actuellement en service, mais aussi pour créer de nouvelles liaisons, a indiqué sa Vice-Présidente, Habiba Laklalech, depuis le Qatar où elle participe à l’Assemblée Générale de l’IATA.

Ainsi, le premier Dreamliner sur quatre commandés, prévu pour la toute fin d’année, sera mis en service vers les destinations de la compagnie en Amérique du Nord, vers New York JFK et Montréal, au départ de son hub de Casablanca. Royal Air Maroc doublera ses fréquences sur les deux routes pour les rendre bi-quotidiennes.

A compter de sa réception au deuxième trimestre 2015, le deuxième 787 sera déployé vers une nouvelle destination, Dubai.

Puis la compagnie devrait ouvrir Pékin, sa première destination en Asie, avec le troisième exemplaire dont la livraison est prévue dans le courant 2016.

Habiba Laklalech n’a pas précisé ses intentions pour le 4ème et dernier exemplaire du Dreamliner.

En revanche, les Boeing 767-300ER (avec 4 exemplaires en service aujourd’hui) seront conservés après l’arrivée des 787. Ils aideront à augmenter les fréquences sur la route Casablanca – Sao Paulo, et seront également déployés vers des destinations Africaines.

Royal Air Maroc a passé commande pour ses 787 en 2005, et devait être la première compagnie servie. Mais leur livraison a été reporté jusqu’à la fin de cette année, la compagnie disant attendre une amélioration des spécifications du modèle après ses déboires de jeunesse.

Après des années difficiles avec l’ouverture du ciel marocain aux compagnies low-cost Européennes et la concurrence accrue qui s’en est suivie sur son principal marché, le transporteur basé à Casablanca s’attend à connaître en 2014 une troisième année consécutive de bénéfices.

La compagnie a réorienté sa stratégie en se cherchant à se développer vers l’Afrique, et a mis en place un sévère plan de restructuration qui a conduit à la perte de la moitié de ses effectifs, passés depuis 2011 de 5.000 à 2.700.

Plusieurs Boeing 737-300/500 ainsi que des Airbus A321 ont été retirés de la flotte, et d’autres mesures encore ont été prises.

Pour renforcer son réseau et proposer plus de destinations, la compagnie a passé des accords de partages de codes avec des compagnies Nord-Américaines, Jetblue aux Etats-Unis en 2012 et WestJet au Canada le 28 Mai dernier.

Elle vient également d’annoncer l’ouverture d’une ligne quotidienne à partir de cet hiver entre Casablanca et Londres Gatwick, en complément des services déjà existants entre Casablanca et Londres Heathrow (quotidien) et Marrakech et Londres Gatwick (4 fois par semaine).

…….

> Plus sur Royal Air Maroc

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire