La FAA certifie ETOPS 330 le Boeing 787 Dreamliner

Vol inaugural du B787-8 © Boeing

Vol inaugural du B787-8 © Boeing


 

Surprise dans les milieux aéronautiques : la Federal Aviation Administration (FAA) a accordé hier la certification la plus étendue au Boeing 787 Dreamliner alors qu’une autre Agence des Etats-Unis, la National  Transportation Safety Board (NTSB), en charge de la sécurité des transports, avait recommandé la semaine dernière des tests approfondis pour s’assurer des batteries de l’appareil.

 

Le Boeing 787 a reçu de la FAA le 28 Mai 2014 la certification ETOPS 330, signifiant que l’appareil est apte pour voler avec un seul moteur en état de fonctionner sur des itinéraires situés jusqu’à 5 heures 30 (330 minutes) de vol d’une piste d’atterrissage.

Concrètement, le 787 est maintenant autorisé à emprunter des routes aériennes plus directes, réduisant ainsi la consommation de carburant et les temps de trajet.

Jusqu’à présent et depuis sa mise en service en 2011, l’appareil était certifié ETOPS 180, et n’était donc autorisé qu’à emprunter des routes l’éloignant de pistes d’atterrissage situées au maximum à 3 heures de vol.

La mesure de la FAA est susceptible d’augmenter l’intérêt des compagnies pour le dernier-né de Boeing, qui voit dans la décision l’aboutissement de son programme :

« Nos clients sont désireux d’étendre les opérations de leur 787. Nous sommes ravis que cette certification, en vue de laquelle l’appareil a été conçu dès le départ, ait été délivrée« ,

a ainsi déclaré Larry Loftis, vice-président et directeur général du programme 787 chez l’avionneur.

La décision de la FAA ne s’applique réglementairement qu’aux transporteurs Américains, parmi lesquels United Airlines est le seul à exploiter le 787. American Airlines devrait toutefois recevoir son premier exemplaire au dernier trimestre de cette année.

Cependant, aucune ligne actuellement exploitée par United Airlines ne bénéficiera de cette mesure, pas même la future route sans escale Los Angeles – Melbourne que la compagnie s’apprête à lancer le 26 Octobre 2014 en 787-9 (figure 1).

Certification ETOPS 330 pour le Boeing 737 : les zones situées à plus de 5 heures 30 de vol d'une piste d'atterrissage apparaissent en bleu foncé

Figure 1 : certification ETOPS 330 pour le Boeing 787 : les zones en bleu foncé ne pouvaient être franchies avec la précédente certification ETOPS 180.

 

En revanche, des lignes hypothétiques comme Houston – Auckland ou encore Houston – Papeete pourraient être réalisées plus directement si d’aventure elles devaient être lancées un jour (figure 2), comme la ligne Los Angeles – Papeete qui peut être parcourue plus directement avec la nouvelle certification (figure 3), bien qu’aucune compagnie Américaine n’opère à l’heure actuelle entre les deux aéroports.

Certification ETOPS 330 pour le Boeing 737 : les zones situées à plus de 5 heures 30 de vol d'une piste d'atterrissage apparaissent en bleu foncé

Figure 2 : Certification ETOPS 330 pour le Boeing 787 : les zones en bleue foncé ne pouvaient être franchies avec la précédente certification ETOPS 180

Certification ETOPS 330 pour le Boeing 737 : les zones situées à plus de 5 heures 30 de vol d'une piste d'atterrissage apparaissent en bleu foncé

Figure 3 : Certification ETOPS 330 pour le Boeing 787 : les zones en bleu foncées ne pouvaient être franchies avec la précédente certification ETOPS 180 


 

Surtout, la décision de la FAA pourrait être suivie par des autorités d’autres pays. La certification ETOPS 330 pourrait alors s’avérer utile sur des itinéraires tels qu’Auckland – Santiago du Chili, Sydney – Santiago du Chili, ou encore Johannesburg – Buenos Aires (figure 4), même si ceux-ci restent aussi hypothétiques, soit parce qu’ils ne sont pas encore opérés par une quelconque compagnie ou exploités par une compagnie opérant actuellement le 787.

Certification ETOPS 330 pour le Boeing 737 : les zones situées à plus de 5 heures 30 de vol d'une piste d'atterrissage apparaissent en bleu foncé

Figure 4 : Certification ETOPS 330 pour le Boeing 787 : les zones en foncé ne pouvaient être franchies avec la précédente certification ETOPS 180

 

Même Air New Zealand, qui pourrait être intéressée par une telle certification, ne mettra pas en service, au moins dans un premier temps, ses nouveaux 787-9 sur des routes « ETOPS 330 » puisqu’elle entend desservir avec l’appareil Perth, Tokyo Haneda et Shanghai au départ d’Auckland, trois lignes situées largement à moins de 5 heures 30 d’une piste d’atterrissage.

Si la portée de la décision de la FAA reste donc limitée, son annonce sonne comme une surprise une semaine seulement après la recommandation en cinq points émise par la NTSB pour conduire des tests supplémentaires sur les batteries du 787, afin d’éviter que de nouveaux incidents tels que ceux survenus l’année dernière ne se produisent à nouveau.

« Le NTSB considère ces recommandations comme vitales, car conçues pour prévenir des accidents et sauver des vies« ,

écrivait l’agence américaine Jeudi 22 Mai 2014 dans une lettre de 12 pages.

A ce jour, l’origine des incidents impliquant les batteries du 787, qui avaient conduit à l’immobilisation de la flotte mondiale de ce type d’appareil pendant presque 4 mois, n’a toujours pas été expliquée. Les mesures prises ont consisté à la mise en confinement des batteries à l’intérieur de caissons étanches.

La FAA et le NTSB enquêtent chacun pour résoudre les raisons des défaillances des batteries et certains interprètent la décision de la FAA comme un signe de tension entre les deux agences Américaines, l’une étant chargée des certifications et l’autre de la sécurité.

 « Il apparaît avec certitude qu’il y ait comme un conflit entre le NTSB et la FAA « 

a déclaré le spécialiste aéronautique Richard Aboulafia, analyste chez Teal Group, à l’agence Reuters.

Les marchés financiers sont restés neutres à l’annonce de la certification.

…….

> Plus sur le Boeing 787

> Plus sur les dernière décisions de la FAA

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

2 commentaires sur “La FAA certifie ETOPS 330 le Boeing 787 Dreamliner

  1. Les images ci-dessus montrent ETOPS180, non? Papeete n’est qu’a 8h30 de Los Angeles si je ne me trompe pas, donc pas de restriction avec ETOPS330.

Laissez un commentaire