Dreamjet : la classe Affaire entre Paris et New York 30 à 50% moins chère

Un Boeing 757-200 de la compagnie "L'Avion", aujourd'hui fusionnée avec OpenSkies

Un Boeing 757-200 de la compagnie « L’Avion », aujourd’hui fusionnée avec OpenSkies

 

Dans un entretien téléphonique avec Air Info hier 19 Mai 2014, Dreamjet a confirmé ses intentions : la compagnie lancera dès le mois de Juillet 2014 des vols réguliers 100% classe Affaires entre Paris Charles de Gaulle et New York Newark à des prix 30 à 50% inférieurs à ceux des compagnies classiques. Début 2015, la compagnie disposera d’un second avion.

 

Air France, mais aussi British Airways Openskies, Delta Air Lines, American Airlines et United Airlines proposent actuellement des billets allers-retours entre Paris et New York en classe Affaires aux alentours de 2.000 € TTC pour les moins chers, et jusqu’à plus de 3.000 € pour les plus onéreux : ce sont ces transporteurs bien établis que veut concurrencer la société Dreamjet en lançant ses vols à des prix qualifiés modestement de « compétitifs« .

Exemple de prix en classe Affaires entre Paris (tous aéroports) et New York (tous aéroports) pour le mois de Juillet 2014 - Source : ita matrix

Exemple de prix en classe Affaires entre Paris (tous aéroports) et New York (tous aéroports) pour le mois de Juillet 2014 – Source : ita matrix

 

La nouvelle compagnie aérienne, qui volera sous un autre nom que celui de la société Dreamjet qui la détiendra, commencera ses opérations dans le courant du mois de Juillet de cette année, au plus fort de la saison estivale mais également la moins porteuse en termes de clientèle d’affaires.

D’ailleurs les fréquences de ses vols entre les deux rives de l’Atlantique ne dépasseront 3 ou 4 liaisons hebdomadaires dans un premier temps mais deviendront quotidiennes dès l’automne.

La montée en puissance de la nouvelle compagnie s’effectuera progressivement : si elle ne disposera dans un premier temps que d’un seul Boeing 757-200 loué auprès de la compagnie Islandaise Icelandair, Dreamjet devrait mettre en service un second appareil vers la fin de l’année ou le début de l’année prochaine : la société a révélé à Air Info avoir signé cette semaine un contrat pour un second appareil, également un Boeing 757.

Avec des avions configurés pour recevoir un maximum de 80 passagers, Dreamjet s’attaquera au marché de la clientèle Premium, estimé par son fondateur Frantz Yvelin à 500.000 passagers annuels pour la seule ligne Paris – New York.

Afin de séduire cette clientèle soucieuse de confort mais « qui ne veut plus payer les montants qui sont facturés par les grands du secteur« , Dreamjet proposera des sièges transformables en lit, des repas préparés par des chefs étoilés ou encore Internet en vol, a révélé ce week-end, le Journal du Dimanche dans son édition papier.

Le nom de la compagnie ainsi que tous les détails des vols seront communiqués vers la mi-juin.

Comme le révélait Air Info dès le mois de Février dernier,  Frantz Yvelin, fondateur de l’Avion, assumera la présidence de la société. Il sera épaulé aux Etats-Unis par Pierre Luethi, un « ancien » de chez Swissair et Jet Airways, tandis que l’homme d’affaire Charles Beigbeder assurera la présidence du conseil de surveillance.

> Lire : Dreamjet : nouvelle compagnie Française « tout classe Affaires » sur Paris – New York (22/02/2014)

Dreamjet est née à la suite d’une levée de fonds de 30 millions d’Euros, et son autorisation de voler vers les Etats-Unis est toujours pendante devant l’administration américaine.

Dans un rebondissement également révélé par Air Info, Dreamjet a reçu ce mois-ci le soutien de Norwegian Air Shuttle qui appuie son lancement auprès de la FAA Américaine.

> Lire : Dreamjet reçoit le soutien de Norwegian (12/05/2014)

…….

> Plus d’actualités sur Dreamjet

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire