Vol MH370 : de nouveaux objets « suspects » repérés par un satellite Chinois

Image satellite prise par Gaofeng-1 le 18 Mars 2013 - Source

Image satellite prise par Gaofeng-1 le 18 Mars 2013 – Source : Sastind


 

Les autorités Chinoises ont diffusé ce samedi une image satellitaire montrant des objets « suspects », localisés au Sud de l’Océan Indien.

 

22 Mars 2013 – L’image ci-dessus a été prise le 18 Mars et révèle un ou des objets mesurant 20 mètres de long sur 13 de large.

Deux jours auparavant, le 16 Mars, un satellite américain a repéré des objets similaires, déclenchant une opération de recherche sans précédent dans l’histoire de l’aviation, à l’intérieur d’une zone située à plus de 2.300 kilomètres au Sud-Ouest de Perth.

> Lire notre dernier article sur le sujet : Vol MH370 : la zone des recherches de plus en plus circonscrite (22/03/2014)

Les courants et les vents dominants dans cette région des Quarantièmes Rugissants expliqueraient une dérive possible des objets en l’espace de 48 heures.

Carte des courants  - La situation approximative des premiers débris est portée en violet.

Carte des courants – La situation approximative des premiers débris est portée en violet.


 

Il pourrait également s’agir d’autres débris du Boeing 777-200ER de Malaysia Airlines dérivant dans la même direction.

Les images sont floues et ne permettent pas de distinguer avec précision le corps détecté. S’il ne devait s’agir que d’un seul objet, ses dimensions excéderaient celles de n’importe quelle partie du Boeing 777-200ER (voir annexe ci-dessous).

En revanche, selon des experts interrogés par l’agence Reuters, le corps révélé par l’image satellite pourrait être constitué par un amas de plusieurs morceaux.

Les autorités Chinoises disposent de clichés de meilleure qualité. Mais pour des raisons de sécurité militaire, ces images haute résolution ne sont pas diffusées pour garder secrètes des données sensibles sur les satellites-espions.

Pour l’instant, la prudence reste donc de mise : rien ne permet de conclure que ces débris potentiels – pas plus que les précédents – ont un rapport quelconque avec le vol MH370, disparu avec ses 239 passagers il y a maintenant deux semaines.

Au surplus, alors que les opérations de recherche sont terminées pour aujourd’hui, l’AMSA, autorité Australienne en charge de cette zone de l’Océan Indien, a indiqué dans l’un de ses communiqués quotidiens que les objets repérés par le satellite Chinois étaient bien localisés à l’intérieur du théâtre des opérations, mais qu’ils n’ont pas été aperçus dans la journée.

Pékin a annoncé que son brise-glace « Dragon des Neiges » se mettait en route vers la zone qu’il atteindra d’ici à 70 heures environ.

Le brise-glace Chinois "Dragon des neiges" (Xuelong) faisant route vers la zone où les débris ont été repérés par satellite le 18 Mars 2013- © China Xinhua News

Le brise-glace Chinois « Dragon des neiges » (Xuelong) faisant route vers la zone où les débris ont été repérés par satellite le 18 Mars 2013- © China Xinhua News

 

…….

> Voir notre dossier : vol MH370

…….

Annexe : Dimensions du Boeing 777-200ER

Dimensions du Boeing 777-200ER - Modèle assurant le vol MH370 - © Boeing

Dimensions du Boeing 777-200ER – Modèle assurant le vol MH370 – © Boeing

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

…….

2 commentaires sur “Vol MH370 : de nouveaux objets « suspects » repérés par un satellite Chinois

  1. Comment ce fait il que trois jours après la découverte d’objets flottants par deux satellites que les recherches ne donnent rien? Les navires et les avions en grand nombre sont pourtant sur place?

    • Plusieurs s’écoulent entre le moment où les satellites repèrent des objets et celui où les données sont analysées. Pendant ce temps, les objets dérivent à cause du vent et des courants. Sans compter qu’ils peuvent être « engloutis » par l’océan….

Laissez un commentaire