Boeing : des fissures sur les ailes de quarante 787 en production

Boeing 787 en cours d'assemblage - © Boeing

Boeing 787 en cours d’assemblage – © Boeing

Boeing a annoncé hier avoir découvert des fissures sur les ailes d’environ quarante 787 en cours de production. Un nouveau déboire pour le dernier-né de l’avionneur Américain.

La saga du Dreamliner continue. Alerté dès le mois de Février par Mitsubishi, qui fabrique la voilure de l’avion, Boeing a indiqué hier 7 Mars 2014 que les ailes de ses 787 étaient affectées par des fissures.

Cependant, seuls les appareils en cours de production sont concernés, ceux en service étant supposés être exempts du défaut de fabrication. Celui-ci serait apparu après une modification du processus d’usinage par Mitsubishi, intervenue pour une raison non révélée. Certains experts évoquent la possibilité que le constructeur ait cherché à alléger la structure des ailes.

Le défaut a été identifié sur les deux modèles en cours de production, le 787-8 et la variante intermédiaire 787-9, actuellement en phase d’essais.

Boeing indique cependant que cette nouvelle difficulté ne remet pas en cause son objectif de livrer 110 appareils cette année. 9 ont déjà été remis à des clients depuis le 1er janvier 2014.

En revanche, les prochaines livraisons pourraient être retardées de plusieurs semaines. L’avionneur estime qu’il lui faudra une quinzaine de jours pour inspecter et réparer les exemplaires.

Le problème soulève notamment la question du coût engendré par les modifications à apporter sur au moins 40 aéronefs, sans compter le poids supplémentaire que celles-ci imposeront aux appareils.

Selon Boeing, ces fissures ont été détectées au niveau des liens de cisaillement sur les nervures des ailes des 787. Les nervures sont parallèles au fuselage de l’avion et supportent les revêtements supérieurs (la « peau ») de la voilure . Les liens maintiennent les deux parties et seront remplacés par d’autres pièces en aluminium.

Ce nouveau revers pour Boeing s’ajoute à toute une série de problèmes rencontrés depuis la mise en service du « Dreamliner », qui a culminé avec l’interdiction de voler qui lui a été imposée pendant quatre mois l’année dernière. Cette fois-là, il s’agissait de batteries défaillantes présentant un risque d’incendie.

Hier également, Airbus a annoncé avoir détecté un risque de fissures sur les ailes de ses A380, mais d’une nature tout à fait différente : le problème n’a pas été détecté sur des appareils réels mais sur une maquette en laboratoire dans des conditions censées modéliser à l’extrême la vie des aéronefs.

> Lire aussi :Airbus A380 : de nouveaux problèmes détectés sur les ailes (07/03/2014)

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

…….

Un commentaire sur “Boeing : des fissures sur les ailes de quarante 787 en production

  1. Pingback: Nouvel incident sur un Boeing 787 de Japan Air Lines : atterrissage d’urgence à Honolulu | Air Info

Laissez un commentaire