Norwegian : 4 Boeing 787-9 supplémentaires pour ses vols low-cost longs-courriers

Boeing 787-8 de Norwegian. - © Norwegian

Boeing 787-8 de Norwegian. – © Norwegian

La compagnie aérienne low-cost Norwegian annonce qu’elle a signé un accord avec International Lease Finance Corporation (ILFC) pour la location de 4 Boeing 787-9 Dreamliners. Ainsi, sa flotte long-courrier sera multipliée par 4 en 4 ans.

Aujourd’hui, outre ses 76 Boeing 737-800 et 10 Boeing 737-300 réservés au marché Européen, Norwegian exploite 3 Boeing 787-8 pour ses activités longs-courriers. 5 autres sont en commande, auxquels s’ajoutaient jusqu’ici 2 exemplaires seulement du modèle intermédiaire du Dreamliner, le 787-9.

Avec la signature de ce contrat avec IFLC, la flotte long-courrier de Norwegian, « tout-Dreamliner« , comprendra donc 14 appareils d’ici à 2018, soit 8 Boeing 787-8 et 6 787-9.

Norwegian doit recevoir 4 appareils en 2014, 1 en 2015, 2 en 2016, 2 en 2017 et 2 en 2018.

La compagnie s’est lancée dans les vols longues-distances en mai 2013. Elle relie aujourd’hui :

  • Oslo à New York JFK, Bangkok, Fort Lauderdale (Floride)
  • Stockholm à New York et Bangkok, Fort Lauderdale
  • Copenhague à Fort Lauderdale

Norwegian a également annoncé :

  • Oslo – Los Angeles (à partir du 1 Juin 2014)
  • Oslo – Oakland/San Francisco (à partir du 28 Mai 2014)
  • Oslo – Orlando (à partir du 29 Mai 2014)
  • Stockholm – Los Angeles (à partir du 2 Mai 2014)
  • Stockholm – Oakland/San Francisco (à partir du 3 Mai 2014)
  • Copenhagen – Los Angeles (à partir du 2 Mai 2014)
  • Copenhagen – New York (à partir du 28 Février 2014)

La low-cost prévoit d’ouvrir 3 bases aux Etats-Unis. Elle a également signé l’année dernière un accord avec l’aéroport de Londres Gatwick pour une durée de 7 ans.

Avec cette nouvelle commande, les déconvenues que la compagnie a subi avec le Dreamliner semblent oubliées. A la suite de pannes à répétition sur ses 787-8, Norwegian a dû avoir recours en urgence à la location d’autres appareils pour maintenir ses opérations vers New York et Bangkok, la conduisant à devoir s’excuser publiquement dans la presse Scandinave pour la gêne occasionnée pour les passagers dont certains sont restés bloqués pendant plusieurs jours.

Son PDG Bjørn Kjos affirme aujourd’hui :

« Afin de rester compétitifs sur le long terme, nous devons avoir recours à des avions neufs, à faible coût opérationnel. Je suis très satisfait d’avoir obtenu quatre 787-9 Dreamliners supplémentaires. C’est un superbe avion avec un haut niveau de confort pour les passagers et avec une faible consommation de carburant « .

Le 787-9 Dreamliner accueille environ 20% de passagers en plus que le 787-8 actuellement en service et consomme 8% de carburant en moins par siège, selon Norwegian.

…….

> Voir plus d’articles sur Norwegian

> Voir plus d’articles sur ILFC

…….

© Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire