Menaces de grève chez Air France du 22 au 25 Février 2015

Cockpit d'un Boeing 777-300ER d'Air France. - © Air France

Cockpit d’un Boeing 777-300ER d’Air France. – © Air France

Le SPAF (Syndicat des Pilotes d’Air France) appelle les pilotes de la compagnie à cesser le travail du 22 au 25 février.

La restructuration du secteur moyen-courrier passe mal chez les pilotes d’Air France et ceux du SPAF en particulier. Ceux-ci estiment que le « projet d’accord ne concerne pas la création de nouvelles lignes à vocation loisir au sein d’Air France mais organise, derrière un titre trompeur, le transfert de l’activité Air France moyen-courrier vers Transavia« .
 
La suite du communiqué plaide pour un modèle de développement interne, et constatant l’échec des négociations avec la direction, appelle à une grève de 3 jours à compter du 22 Février prochain.
Le SPAF ne peut accepter de soutenir un processus industriel qui trouverait sa légitimité dans une absence de vision, de stratégie et finalement de courage.
Une réforme d’Air France est nécessaire : depuis quatre ans, le peu qui a été entrepris a échoué.
La direction d’Air France se base sur un business model “low cost” dépassé, ce modèle est d’ailleurs en pleine mutation.
A l’image de Delta Air Lines qui complète cette année un cycle novateur de restructuration, la stratégie payante pour l’avenir est celle de la maîtrise en moyens propres de ce réseau moyen-courrier.
 
La SPAF a rappelé par courrier au Président-Directeur Général, M. Gagey, sa position dans les termes suivants :
 
– Maintenir les avions et les pilotes d’Air France dans les conditions qui sont celles du moyen-courrier, qui pourraient être adaptées suite à l’extension du réseau vers de nouvelles dessertes.
– Préserver l’intégrité du périmètre Air France sans transfert d’activité vers Transavia, laquelle doit pouvoir trouver les moyens de son développement sans cannibaliser sa maison mère.
 
Les demandes du SPAF sont restées sans aucune réponse favorable.
 
Dans ces conditions, le SPAF appellera les pilotes d’Air France à cesser le travail du 22 au 25 février 2014 pour la défense de leur périmètre d’activité, de leur emploi et de leur contrat de travail.
……..fin

Laissez un commentaire