Dubai passe devant Paris Charles de Gaulle et talonne Londres Heathrow

Aéroport de Dubai - © Dubai Airports

Aéroport de Dubai – © Dubai Airports

L’aéroport de Dubai, porté par la croissance de la compagnie Emirates (EK), continue sa prodigieuse ascension. Il établit cette année un nouveau record, et passe devant Paris Charles de Gaulle, deuxième aéroport Européen en termes de trafic passagers, tout en se rapprochant du premier, Londres Heathrow.

L’aéroport de Dubai (DXB) a publié le 29 Janvier 2014 ses résultats pour l’année écoulée : le trafic s’établit à 66,4 millions de passagers, en hausse de plus de 15% en un an, enregistré après un mois de décembre qui lui aussi fait figure de record avec, pour la première fois dans l’histoire de l’aéroport, un trafic mensuel supérieur à 6 millions de passagers.

En comparaison, l’aéroport de Paris Charles de Gaulle (CDG) a accueilli en 2013 62,0 millions de passagers, en progression de 0,7% seulement en un an.

> Lire l’article d’Air Info : Aéroports de Paris : trafic record grâce à Orly (16/01/2014)

Ces chiffres dénotent moins l’atonie de la deuxième plateforme aéroportuaire d’Europe, dont les résultats sont en ligne avec ceux de Londres Heathrow (LHR) et de Francfort (FRA), que la formidable croissance de Dubai, qui accompagne celle de la compagnie Emirates, aux ambitions mondiales.

Contrairement aux trois principaux aéroports Européens, Dubai a connu non seulement une forte croissance de son trafic passagers, mais également des mouvements (atterrissages et décollages) qui progressent de 7,5% en un an (à 369 953) quand ils reculent de -3,9% à Charles de Gaulle et de -0,4% à Heathrow.

Chaque avion transporte en moyenne 198 passagers à Dubai (+4,5% en un an) contre moins de 155 à Heathrow, marquant la forte présence d’avions gros-porteurs sur la plateforme Emirati.

> Lire l’article d’Air Info : Londres Heathrow : trafic en hausse sous l’effet de l’A380 (16/01/2014)

Les autres chiffres donnent le tournis : le trafic vers l‘Inde, qui reste le premier pays desservi depuis Dubai, progresse de 14,3%, celui vers la Grande Bretagne de 19% et en troisième position, l’Arabie Saoudite, connaît un progression spectaculaire de plus de 34%. Mais c’est l’Europe de l’Est, prise dans son ensemble, qui frappe par la hausse fulgurante de son trafic depuis Dubai : +57,4% en un an, témoin de l’accent mis vers cette région l’année dernière par les deux compagnies locales, Emirates et la low-cost hybride Fly Dubai (FZ). Un an après le partenariat signé entre Emirates et Qantas (QF), la compagnie Australienne, qui a transféré vers Dubai les escales qu’elle effectuait auparavant à Singapour (SIN) tout en signant un accord stratégique avec Emirates, le trafic vers l’Australasie progresse également, à 33,4%.

Ces chiffres records permettent à Dubai de dépasser Paris Charles de Gaulle, qui l’année dernière, figurait à la 7ème place du classement mondial des aéroports en termes de trafic passagers, quand Dubai occupait la 10ème place. Il se rapproche du 1er aéroport Européen et 3ème mondial, Londres Heathrow (72,3 millions de passagers), dont il n’est plus séparé que par 6 millions de passagers, soit moins d’une année de croissance au rythme enregistré en 2013.

La carte du trafic aérien mondial est en évolution rapide, et Dubai, aidé par un volontarisme politique sans faille, sort gagnant de la compétition internationale.

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire