Stoppez les frais : 7 conseils pour voyager en vol low-cost sans mauvaises surprises

stoppez-les-frais-7-conseils-pour-voyager-en-low-cost-sans-mauvaises-surprises

Partagez cet article avec vos proches !

Voyager à moindre coût est devenu possible grâce aux compagnies aériennes low-cost. Mais attention, ces dernières présentent parfois des frais additionnels qui peuvent vous surprendre et alourdir votre budget vacances. Voici 7 choses à savoir avant d’embarquer dans un vol low-cost, pour en tirer le maximum tout en évitant les mauvaises surprises.

1. Les bagages : poids et dimensions à respecter scrupuleusement

La première chose à prendre en compte lorsque vous voyagez avec une compagnie aérienne low-cost est la réglementation stricte concernant les bagages. Il y a des limitations de poids et de dimensions pour les bagages en soute ainsi que pour les bagages cabine.

stoppez-frais-7-conseils-pour-voyager-en-low-cost-sans-mauvaises-surprises

Une fois vos billets achetés, nous vous rappelons de vous assurer de bien connaître les restrictions de poids et de taille pour éviter de payer des frais supplémentaires si votre valise dépasse la limite autorisée. Sachez que certaines compagnies peu scrupuleuses n’hésiteront pas à vous facturer des sommes conséquentes pour chaque kilo en excédent.

Parmi nos astuces les plus utiles : nous pesons systématiquement nos valises avant de partir et respectons les dimensions indiquées par chaque compagnie aérienne.

Vous aimerez aussi :  Saviez-vous que vous pouvez vivre comme une star en vacances sans casser la banque ? Découvrez comment !

2. Penser à l’impression des cartes d’embarquement

Notons que certaines compagnies low-cost exigent que les passagers impriment leurs propres cartes d’embarquement. Si vous ne le faites pas, vous devrez payer un montant supplémentaire pour l’impression de votre carte à l’aéroport. N’oubliez pas de vérifier cette information avant de partir, et imprimez votre carte ou téléchargez-la sur votre téléphone portable.

Assurez-vous que votre imprimante fonctionne correctement et a suffisamment d’encre pour pouvoir imprimer la carte d’embarquement clairement, sinon vous risquez quand même des frais additionnels.

Vous seriez d’ailleurs intéressé d’appréhender la différence entre une carte d’embarquement et un billet d’avion !

3. Les repas à bord : acheter à l’avance ou apporter son propre pique-nique

L’une des principales différences entre les compagnies low-cost et les autres est le coût des repas servis à bord. Dans la plupart des cas, les prix sont nettement plus élevés qu’en achetant dans une épicerie ou en apportant votre propre nourriture.

Pour éviter ces dépenses inutiles, nous vous invitons à apporter votre propre pique-nique. Sachez que vous pouvez aussi commander à l’avance certains repas lorsque vous réservez initialement vos billets. Vous pourrez dans ce cas bénéficier de tarifs plus avantageux si vous décidez de consommer à bord.

stoppez-les-frais-7-conseils-pour-voyager-low-cost-sans-mauvaises-surprises

Nous vous rappelons de vous renseigner sur la politique concernant les boissons à bord (peuvent-elles être consommées lorsqu’elles ont été achetées à l’aéroport ? Quelle taille maximale ?), car ces dernières peuvent s’avérer onéreuses lors du vol.

Vous aimerez aussi :  Comment trouver les horaires d’un vol facilement sur internet ?

4. Les frais supplémentaires en cas de modification ou d’annulation

Les compagnies aériennes low-cost sont souvent peu souples en ce qui concerne les modifications, et appliquent des frais pour tout changement de date, d’horaire ou de destination. Ces frais sont parfois même plus élevés que le prix du billet lui-même.

Nous vous recommandons de vérifier les conditions de vente lors de l’achat de vos billets pour être certain de votre voyage avant de réserver. Prenez également connaissance de la politique de ces compagnies en cas d’annulation, car certains frais pourraient vous surprendre.

Parmi nos astuces : nous nous assurons d’être sûr de notre date de départ, ainsi que des noms et prénoms exacts de chaque passager avant de finaliser votre réservation. Une simple erreur peut entraîner des frais importants si elle doit être corrigée après votre achat.

5. Le choix des places : payer pour choisir son siège à bord

Pour économiser encore plus lors de l’achat de vos billets low-cost, évitez de payer un supplément pour choisir votre place à bord de l’avion. Laissez plutôt la compagnie vous attribuer une place aléatoirement. Vous pouvez ensuite toujours tenter de demander amicalement à d’autres passagers s’ils accepteraient de changer de siège avec vous lors de l’embarquement.

Nous vous rappelons d’ailleurs de vérifier si votre compagnie vous attribue une place d’office pour éviter des frais supplémentaires à l’aéroport.

6. Les transferts entre les aéroports et le centre-ville : un budget à ne pas négliger

Les compagnies low-cost ont souvent recours aux aéroports secondaires des grandes villes, ce qui nécessite de prendre un transfert (bus, train, etc.) pour arriver au centre-ville. Ces déplacements peuvent rapidement s’avérer coûteux si vous ne vous y prenez pas bien. Nous vous conseillons de vous renseigner à l’avance sur les différentes options et de comparer les prix.

Vous aimerez aussi :  Combien de miles faut-il pour un surclassement Air France ?

Nous vous rappelons d’inclure ces frais lors du calcul de votre coût total de vol. Il se peut qu’un billet apparemment moins cher se révèle en réalité plus onéreux que prévu.

stoppez-frais-conseils-pour-voyager-en-low-cost-sans-mauvaises-surprises

7. La comparaison systématique entre vols directs et escales

Nous vous rappelons de comparer les tarifs des vols low-cost à ceux des compagnies régulières. Parfois, la différence de prix peut être compensée par la qualité du service ou l’inclusion de certaines prestations (repas inclus, bagages gratuits, etc.).

Ne manquez aussi pas les 5 pièges à déjouer pour des vols low-cost avantageux.

Prenez aussi en compte le temps de trajet nécessaire lorsque vous faites des escales, car cela peut largement rallonger la durée totale du voyage. Et n’oubliez pas d’utiliser des comparateurs de vols en ligne pour évaluer les différentes options possibles avant de réserver.

Partagez cet article avec vos proches !