À quelle période faut-il aller à Bali ?

a-quelle-periode-faut-il-aller-a-bali

Partagez cet article avec vos proches !

Planifier un voyage à Bali n’est pas toujours évident en raison des différentes saisons que l’île connaît tout au long de l’année. Comprendre les caractéristiques climatologiques de chaque période est fondamental pour en profiter pleinement. Voici un aperçu sur la meilleure saison pour partir à la découverte de cette destination paradisiaque située en Indonésie.

Ne manquez pas notre guide, car si Bali offre des paysages variés et activités intéressantes quelle que soit la période de l’année choisie, certaines saisons sont bien plus propices à certains types de vacances !

La saison sèche : de mai à octobre

La saison sèche commence généralement en mai et se termine en octobre. Et c’est durant cette période que nous profitons le mieux du soleil et d’un temps clément. Sachez que les précipitations sont moins fréquentes et la température oscille entre 23°C et 30°C.

a-quelle-periode-faut-il-aller-bali

Pour mieux préparer votre voyage, nous vous invitons aussi à lire : Combien d’heures de vol pour rejoindre Paris à Bali ?

Les avantages de partir pendant la saison sèche

Durant cette période, les journées sont ensoleillées et la température est chaude sans être étouffante. Ces conditions idéales sont parfaites pour profiter des plages et des nombreux spots de plongée que propose Bali.

Vous aimerez aussi :  7 astuces "radin" incontournables pour voyager avec Ryan Air sans se ruiner

N’oublions pas les événements culturels incontournables. Bali est une île où la tradition et la spiritualité occupent des places importantes. Durant la saison sèche, nous avons le privilège d’assister à plusieurs cérémonies et festivals uniques en leur genre, célébrant la culture balinaise.

La saison sèche est aussi la période idéale pour pratiquer diverses activités aquatiques dont la plongée sous-marine, le surf ou encore le kayak de mer. Les passionnés des sports nautiques comme nous trouveront leur bonheur !

Les inconvénients de partir pendant la saison sèche

Si Bali séduit en saison sèche, elle peut manquer d’accessibilité à cause de l’affluence touristique. La saison sèche représente la haute saison à Bali et les hébergements comme les sites d’activités sont pris d’assaut par les voyageurs du monde entier. Nous réservons tôt pour trouver une chambre d’hôtel disponible ainsi que des tarifs plus abordables.

Cela nous amène au deuxième inconvénient : les prix parfois élevés. Logique ! La demande étant plus forte durant ces mois-ci, l’accès aux monuments et aux différents services est plus cher, les tarifs sont légèrement rehaussés par rapport au reste de l’année.

Et malgré l’éloignement géographique, Bali expose aussi – bien que dans une moindre mesure – à certains risques sanitaires associés aux troubles climatiques. Cela est dû à la présence du volcan Agung sur son territoire et aux variations météorologiques intenses pouvant impacter la qualité de voyage selon les régions visitées.

Vous aimerez aussi :  5 éléments essentiels à mettre dans vos bagages pour un voyage au Mexique

La saison des pluies : de novembre à avril

La saison des pluies s’étend généralement de novembre à avril et se caractérise par une augmentation des précipitations et une température moyenne légèrement moins élevée qu’en été, avoisinant les 20°C à 24°C. Le taux d’humidité y est également plus important.

Les avantages de partir pendant la saison des pluies

Durant cette période humide, les paysages sont particulièrement somptueux avec une végétation luxuriante et des cascades parsemant l’île. C’est sans doute un bon moment pour découvrir le cœur vert de Bali. Et à l’inverse de la haute saison, la demande touristique est moins importante durant ces mois-ci, permettant de profiter d’hébergements et activités abordables.

Il y a aussi moins de monde en cette période. Avec moins de visiteurs, nous faisons moins de queues aux sites touristiques ou dans les restaurants, et nous nous réjouissons d’expérience globale plus authentique et tranquille.

a-quelle-periode-faut-il-aller-a-bali-saison-de-pluie

Les inconvénients de partir pendant la saison des pluies

Les averses fréquentes, bien sûr ! La pluie peut être un élément gênant si vous préférez rester au sec et pratiquer des activités en extérieur. Les risques de glissements de terrain et d’inondations peuvent également perturber les déplacements sur l’île.

Les férus d’activités aquatiques n’en seront également pas ravis. Les conditions météorologiques moins favorables peuvent limiter la pratique d’activités nautiques, en particulier la plongée sous-marine et le surf qui sont mieux adaptés durant la saison sèche.

Vous aimerez aussi :  Faut il enlever ses bijoux à l'aéroport ?

Le dernier inconvénient pouvant être vraiment rédhibitoire pour certains, est la présence massive de moustiques. L’humidité accrue pendant cette période les attire. Mais rassurez-vous, Bali est généralement épargnée des maladies transmises par ces insectes (comme le paludisme).

Bali a sans doute beaucoup à offrir quelle que soit la saison. C’est à vous de choisir la période adaptée à vos envies pour profiter pleinement de votre séjour sur cette île au charme incomparable. Et puisque le beau temps vous charme autant, ne manquez pas ces 7 destinations de rêve pour profiter du soleil !

Partagez cet article avec vos proches !