Air Mauritius : le bénéfice s’envole de 75%

La compagnie Air Mauritius enregistre un bénéfice de 26,9 millions d’euros pour son exercice 2016-2017, en hausse de plus de 74,6% par rapport à l’année précédente. Un résultat de bon augure alors que l’arrivée du premier Airbus A350-900 est prévue au mois d’octobre. Toutefois, la compagnie reconnaît qu’elle fait face à un certain nombre de défis et notamment une « concurrence intense » .

Air Austral : le bénéfice chute de 41% en 2016-2017

Malgré un nombre de passagers en hausse de 7%, Air Austral enregistre une baisse d’environ 41% de son bénéfice net pour l’exercice clos au 1er avril 2017, à 6,15 millions d’euros. La compagnie réunionnaise évoque « un contexte économique contraint, marqué par de nombreux challenges » et s’attend à une « concurrence exacerbée » pour 2017-2018.

Flybe : les comptes virent au rouge, la flotte sera réduite

Flybe a publié le 8 juin une perte nette de 26,7 millions de livres pour son exercice 2016-2017, au lieu d’un bénéfice net de 6,8 millions de livres un an plus tôt. Une contre-performance que la compagnie régionale britannique explique notamment par sa capacité trop importante. Elle décide ainsi de réduire sa flotte à partir de l’automne.

Ryanair : hausse de 6% du bénéfice et accélération du plan de flotte

Ryanair a annoncé mardi avoir réalisé un bénéfice annuel net en hausse de 6% pour l’exercice 2016-2017, malgré un environnement qualifié de « difficile » . La compagnie à bas coûts prévoit de continuer sur sa lancée en 2017-2018 et se dit prête à accélérer la croissance de sa flotte en 2018 et 2019 pour tirer parti des opportunités créées par la restructuration de ses concurrentes, notamment en Allemagne et en Italie.

Singapore Airlines retire quatre A380

Singapore Airlines va retirer quatre Airbus A380 d’ici la fin mars 2018, et réceptionner dans le même temps trois appareils neufs du même type. Le groupe, qui affiche un bénéfice net en repli de plus de 55% pour son exercice 2016-2017, compte notamment sur le remplacement de ses appareils les plus anciens pour améliorer sa compétitivité dans le contexte d’une « concurrence intense » .

Emirates : le bénéfice annuel chute de 82%

Malgré un record de passagers transportés, le bénéfice de la compagnie Emirates Airline est en baisse de 82% pour l’exercice 2016-2017 « sur fond de turbulences » dans le transport aérien, a indiqué jeudi le Groupe Emirates qui ne distribuera cette année aucun dividende à son actionnaire, l’émirat de Dubaï.

Air Caraïbes : trafic record et bénéfice en baisse en 2016

Avec près de 1,4 million de passagers transportés (+10%), Air Caraïbes signe un nouveau record de trafic en 2016. Cependant, le chiffre d’affaires reste stable (+0,3%) et le bénéfice recule (-16,5%). Selon la compagnie aérienne, il s’agit néanmoins de résultats « solides » pour une « année charnière » , qui s’inscrivent dans un contexte de marché « dynamique et concurrentiel » .

XL Airways reste bénéficiaire en 2016

Malgré une baisse de 7% du chiffre d’affaires, la compagnie XL Airways affiche un bénéfice net proche du million d’euros pour l’exercice 2015/2016. « Les décisions stratégiques prises il y a quelques années ont permis la sortie des derniers appareils en moyen-courrier et le maintien d‘une activité bénéficiaire » , a expliqué la compagnie.

Lufthansa : 1,77 milliard d’euros de bénéfice en 2016

Le groupe Lufthansa enregistre un bénéfice net de 1,77 milliard d’euros au titre de l’exercice 2016, en hausse de 4,6% par rapport à 2015. Mais il s’attend à une légère baisse de son résultat cette année, en raison du renchérissement de la facture carburant et de pressions concurrentielles sur les prix des billets.

HOP! Air France présente ses résultats à Lyon

À l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, le « hub majeur » de son réseau, HOP! Air France enregistre en 2016 une hausse de 5,5% du trafic sur les lignes intérieures mais une baisse de 5% sur celles vers l’Europe, en raison d’événements exceptionnels. Pour l’été 2017, la compagnie prévoit d’augmenter son offre de 2% vers la province, de 11% vers Paris et de 4% vers l’Europe.