Alitalia : Etihad jette l’éponge

Après le rejet du plan de restructuration par les salariés, Alitalia ne recevra plus d’investissements d’Etihad Airways. « Nous avons fait tout notre possible » , a déclaré, désabusé, James Hogan, le PDG d’Etihad Aviation Group. La compagnie italienne est désormais placée sous l’administration spéciale de trois commissaires nommés par le gouvernement. Elle reste pendant ce temps une partenaire commerciale d’Etihad.

Le sort d’Alitalia sera confié à des administrateurs

Après le rejet d’un plan de relance par les salariés, Alitalia va demander à l’Etat italien de nommer des administrateurs, qui auront la charge de trouver un repreneur ou de procéder à la liquidation de l’entreprise. La compagnie italienne pourrait bénéficier temporairement d’une aide publique.

Alitalia parvient à un accord avec ses syndicats

Dans le cadre de sa restructuration, Alitalia a conclu jeudi un accord préliminaire avec les syndicats. Restant soumis à l’approbation de la base, cet accord comporte moins de suppressions de postes et des baisses de salaires moins importantes que prévu.

Alitalia annonce plus de 2000 suppressions de postes

Dans le cadre de sa restructuration, la compagnie Alitalia a annoncé vendredi plus de 2.000 suppressions de postes, soit près de 20% de ses effectifs, et des réductions de salaires pouvant atteindre 32% pour certains personnels. Les syndicats ne sont pas d’accord et appellent à la grève pour la journée du 5 avril.

Alitalia adopte un nouveau plan de restructuration

Le Conseil d’administration d’Alitalia a adopté mercredi un nouveau plan de restructuration qui vise un retour à la rentabilité en 2019. Ce plan prévoit de réduire les coûts d’un milliard d’euros, avec à la clé notamment des suppressions de postes, tout en augmentant les revenus de 30%. Sur moyen-courrier, la compagnie va évoluer sur le modèle low-cost. Sur long-courrier, elle entend développer ses liaisons transatlantiques.

Air France-KLM se renforce en Italie

Alors que se profile la fin de sa co-entreprise européenne avec Alitalia, le groupe Air France-KLM a annoncé mardi un renforcement de sa présence en Italie. Dès la fin mars, les compagnies Air France et KLM reprendront leur desserte de Milan-Malpensa, en plus de Milan-Linate. Air France augmentera sa fréquence vers Rome-Fiumicino et KLM ouvrira de nouvelles lignes vers la Sardaigne et la Sicile.