Ryanair : le bénéfice trimestriel s’envole de 55%

Le bénéfice de Ryanair a augmenté de 55% au premier trimestre de l’exercice en cours (avril-juin), atteignant 397 millions d’euros. Mais les incertitudes sur le Brexit continuent de préoccuper la low-cost irlandaise qui envisage de déménager ses avions basés au Royaume-Uni vers l’Europe continentale si un nouvel accord aérien n’est pas conclu d’ici l’automne 2018.

easyJet : Airbus A320

easyJet : le bénéfice annuel chute de près de 28%

easyJet enregistre pour son exercice 2015-2016 un bénéfice avant impôt de 495,6 millions de livres sterling (574 millions de l’euros), en baisse de 27,9% en comparaison de l’année dernière. La low-cost estime qu’elle a fait preuve de résilience « dans un contexte difficile » .

easyJet : Airbus A320

Brexit, grèves, attentats : easyJet souffre mais ne baisse pas les armes

À un mois de la publication de ses résultats, easyJet a prévenu jeudi que son bénéfice annuel serait nettement inférieur à celui de l’exercice précédent en raison des mouvements de change sur fond de Brexit, des grèves qui ont perturbé son réseau et d’une demande en baisse après les événements terroristes. Tout cela n’empêche pas la compagnie britannique d’annoncer un programme record pour le printemps 2017.

Brexit : La Compagnie suspend Londres-New York

La Compagnie, la boutique airline française spécialisée dans les vols tout classe Affaires, suspend dès la fin du mois son service entre Londres et New York, citant le manque de visibilité après le vote des citoyens britanniques en faveur du Brexit. En parallèle, elle se renforce progressivement sur l’axe Paris-New York.

Ryanair : hausse du bénéfice et baisse des tarifs au 2e trimestre

Ryanair a annoncé lundi une hausse de 4% de son bénéfice avant impôt pour la période d’avril à juin 2016, premier trimestre de son exercice 2016-2017. Ce résultat, conforme à ses prévisions, s’accompagne d’une baisse de 10% du prix des billets, qui passe sous la barre des 40 euros, et d’une augmentation de 11% du nombre de passagers transportés, avec 31,2 millions de voyageurs sur les trois mois.

Brexit : easyJet, IAG et Heathrow rassurent, Airbus « déçu », Ryanair solde

Alors que les électeurs britanniques ont voté le 23 juin pour la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne (Brexit), plusieurs acteurs du transport aérien ont réagi dès ce vendredi matin. Heathrow assure que les opérations continuent de se dérouler comme prévu, easyJet indique qu’elle avait prévu cette éventualité, International Airlines Group (IAG) ne voit pas de conséquences à long terme, Airbus se dit « déçu » et veut « minimiser l’impact sur ses opérations », tandis que Ryanair, fidèle à elle-même, annonce des soldes.

easyJet prend position contre le Brexit

easyJet a clairement pris position mardi contre la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne, sur laquelle les électeurs britanniques se prononceront par referendum le 23 juin prochain. L’éventuel Brexit remettrait en cause les accomplissements de la low-cost et résulterait dans l’augmentation du prix des voyages au départ du Royaume-Uni, selon la directrice exécutive, Carolyn McCall.