Brexit : easyJet, IAG et Heathrow rassurent, Airbus « déçu », Ryanair solde

Alors que les électeurs britanniques ont voté le 23 juin pour la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne (Brexit), plusieurs acteurs du transport aérien ont réagi dès ce vendredi matin. Heathrow assure que les opérations continuent de se dérouler comme prévu, easyJet indique qu’elle avait prévu cette éventualité, International Airlines Group (IAG) ne voit pas de conséquences à long terme, Airbus se dit « déçu » et veut « minimiser l’impact sur ses opérations », tandis que Ryanair, fidèle à elle-même, annonce des soldes.

easyJet prend position contre le Brexit

easyJet a clairement pris position mardi contre la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne, sur laquelle les électeurs britanniques se prononceront par referendum le 23 juin prochain. L’éventuel Brexit remettrait en cause les accomplissements de la low-cost et résulterait dans l’augmentation du prix des voyages au départ du Royaume-Uni, selon la directrice exécutive, Carolyn McCall.

Norwegian Air reçoit un accord provisoire pour voler sous pavillon irlandais vers les Etats-Unis

Après plus de deux ans de controverse, le ministère américain des Transports (DoT) a approuvé vendredi, de façon provisoire, la demande de Norwegian Air International (NAI), filiale irlandaise de Norwegian Air, visant à obtenir un permis de transporteur aérien étranger. Une fois rendue définitive, cette décision permettra à Norwegian Air de voler sous pavillon irlandais vers les Etats-Unis et de bénéficier des droits de trafic européens.

Bruxelles veut une nouvelle stratégie européenne pour l’aviation

Après un an de travail, la Commission européenne a présenté lundi une nouvelle stratégie de l’aviation pour l’Europe, consistant en un ensemble de propositions. Ce « Paquet Aviation » vise à conforter la position de l’Europe comme acteur majeur du transport aérien et à offrir plus de choix aux voyageurs en multipliant les accords avec des pays tiers. Il a été diversement accueilli.