Aéroport de Bordeaux : 8,5% de passagers de plus au 1er semestre

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac a annoncé lundi une croissance de 8,5% de son trafic au premier semestre 2017, avec 2,9 millions de passagers soit 227 000 de plus que sur les six premiers mois de 2016. Le trafic international est en hausse de 13,6%.

« A fin juin, les résultats permettent de dresser un excellent bilan » , se réjouit l’aéroport bordelais dans un communiqué. Le trafic international atteint 1,37 million de passagers, grâce à l’ouverture de 8 nouvelles dessertes au printemps. Le trafic low cost contribue largement à « ce succès » avec 45% du trafic de début d’année et une croissance de +21% du nombre de passagers. Les voyages nationaux progressent de +4,3%  sur ces 6 mois, par rapport à 2016. La plate-forme bordelaise a vécu un pic de trafic jamais égalé en une journée avec 26.640 passagers le 30 juin.

Dans le détail, le trafic international atteint 1.375.000 passagers et +13,6% de hausse de fréquentation sur le premier semestre 2017. L’ensemble de l’Europe affiche d’importantes progressions :

  • La péninsule ibérique enregistre 282.000 passagers en 6 mois et la plus forte croissance de 2017 avec +31,2% de trafic par rapport à l’année dernière. L’aéroport explique ces bons résultats notamment par le renfort d’offres au printemps sur des lignes existantes : Madrid +56,4% conjointement opérée par Iberia, Iberia Express et Volotea depuis avril, et Barcelone +44,8% de trafic. Tenerife (+31,4%), Palma de Majorque (+25,5%) et Lisbonne (+25,1%) ont aussi été fortement plébiscités.
  • L’Italie affiche aussi une très belle performance avec une croissance de +19%. Ces résultats sont majoritairement justifiés par la forte hausse de fréquentation de la ligne Venise (+41%). Milan, desservi sur deux aéroports (Malpensa avec easyJet et depuis mai Bergame avec Ryanair), Pise et Palerme ne dérogent pas au succès du pays avec respectivement +33,2%, +33,5% et +21,1%.
  • La 3ème place des progressions revient aux Iles Britanniques avec une croissance sur les 6 mois de +12,5% ; les plus belles progressions étant pour Southampton qui a multiplié par 12 son trafic, Bristol +65,4%, Liverpool +54,2% et Edimbourg +47,2%. Les 3 aéroports londoniens totalisent plus de 200.000 passagers en 6 mois qui place la destination en 4ème position sur le podium des lignes les plus fréquentées à Bordeaux.

Dans une moindre mesure en terme de volume, les résultats des nouveaux axes confortent la volonté de développement de l’aéroport vers l’international :

  • l’Allemagne a doublé son trafic avec 38.300 passagers à mi 2017, boosté par l’ouverture de Hambourg par easyJet et Francfort par Lufthansa, en complément des lignes existantes Berlin (easyJet) et Munich (Volotea).
  • L’Europe du Nord et de l’Est n’est pas en reste avec +30% de passagers et une mention très bien à la Scandinavie qui multiplie par 6 son trafic grâce à un début de saison anticipé sur Oslo et Stockholm opérées par Norwegian.
  • Montréal avec Air Transat progresse également de 25%.

841.000 passagers ont utilisé les hubs de correspondances internationales sur les 6 mois (+5%) avec de très bons résultats pour Madrid (+54,6%), Bruxelles (+26,4%) et Lisbonne (+25,1%). La hausse de trafic se poursuit pour Paris Charles-de-Gaulle (+4,5%) avec 327.200 passagers et Amsterdam avec 145.076 passagers (+0,8%).

Le trafic domestique enregistre une belle croissance de +4,7% sur ces 6 mois. Sur le podium des destinations nationales, la Corse affiche la plus belle croissance, +24,7%, propulsée par des augmentations de capacités offertes par Volotea. En tête, Bastia avec +38,7% de hausse de trafic. A noter que la Corse devrait encore progresser cet été avec l’arrivée d’une nouvelle compagnie, Air Corsica, sur Ajaccio et Calvi. Les dessertes de Marseille et Strasbourg ont réalisé un très bon semestre avec respectivement,+23,2% et +21,7%. Au premier semestre, la navette sur Orly reste au même niveau que 2016 (504.600 passagers).

Au premier semestre, le trafic low-cost atteint un record avec 1.311.000 passagers et +20,8% de croissance sur les 6 mois. Les compagnies low cost terminent le semestre en comptabilisant 45% du trafic de l’aéroport (+225.000 passagers par rapport au premier semestre de 2016). easyJet affiche la très belle performance de +17% soit 800.000 passagers en 6 mois sur 21 destinations. Volotea suit cette tendance avec +30% de croissance et 3 nouvelles lignes depuis le printemps (Malte, Madrid et Santorin) portant à 26 son réseau de lignes au départ de Bordeaux.

Pour l’aéroport de Bordeaux, ce bilan à mi-année est l’occasion de rappeler les 12 nouvelles lignes de la saison d’été 2017: Francfort (Lufthansa et Air France), Malte (Volotea), Madrid (Volotea), Milan Bergame (Ryanair), Santorin (Volotea), Bucarest (Blue Air), Hambourg (easyJet), Alger (Aigle Azur), Ajaccio (Air Corsica), Calvi (Air Corsica), Copenhague (Air France) et Budapest (Wizz Air) ; ainsi que l’arrivée de 4 nouvelles compagnies aériennes : Air Corsica, Blue Air, Lufthansa et Wizz Air.

Bordeaux reseau ete 2017

Photo Aéroport de Bordeaux – © APPA / François Blasquez

Aéroport de Toulouse : 14,1% de passagers de plus en juin

L’aéroport de Toulouse-Blagnac a accueilli près de 853 000 passagers en juin 2017, 14,1% de plus qu’un an plus tôt. Cette croissance est portée par le trafic international et le secteur low-cost.

L’aéroport Toulouse-Blagnac poursuit sa croissance à deux chiffres. Le mois dernier, le trafic a progressé de 14,1 %, avec 852 909 passagers commerciaux.

Selon un communiqué de l’aéroport, l’activité a été intense tout au long du mois, la meilleure fréquentation hebdomadaire de l’année ayant même été enregistrée la semaine du Salon du Bourget, du 19 au 25 juin, avec 207 620 passagers. La croissance est particulièrement forte à l’international, avec près de 400 000 passagers comptabilisés. Le low cost représente 40,2 % du trafic total, en hausse de 48 % par rapport à juin 2016.

Dans le détail, le trafic national enregistre 449 194 passagers (+5,5 %). Le trafic avec Paris repart à la hausse (+3,5 %), avec une progression plus soutenue sur Paris-CDG (+9,9 %) que sur Paris-Orly (+1,3 %). En région, la tendance est plus marquée (+11,2 %), avec des croissances importantes sur Brest (+59,7 %), Nantes (+ 23,3 %), Ajaccio (+20,6%) et Strasbourg (+17,5 %).

Le trafic  international totalise 397 702 passagers (+24,9 %). Le trafic régulier sur l’espace Schengen poursuit la hausse engagée depuis de nombreux mois (+36,4 %). Madrid conforte sa position de première destination internationale, avec 28 678 passagers ce mois-ci (+75,2 %). Lisbonne devient la 5e destination avec 20 036 passagers (+128,3 %). Les destinations sur la Grèce et l’Italie ne sont pas en reste (respectivement +78,7 % et +38,7 %). Hors Schengen, la tendance est similaire (+34,3 %), avec une forte fréquentation sur la Grande-Bretagne (+35 %). Le recul sur Londres-Heathrow (-18,3 %) est compensé par la hausse sur Londres-Gatwick (+2,1 %) et l’augmentation de l’offre sur d’autres aéroports, en particulier Londres-Stansted. Le trafic sur l’Afrique du Nord conforte sa croissance retrouvée (+13,3 %), avec notamment de bons résultats sur la Tunisie (+33,1 %) et le Maroc (+33,2 %), ce trafic compensant la baisse sur l’Algérie (-10,5 %). Le trafic charter est ce mois-ci encore en retrait (-47,6%, 15 962 passagers), ce que l’aéroport explique par la concurrence des lignes ouvertes par les compagnies low cost.

Le trafic fret et poste a progressé de 7,3 %, avec 6 702 tonnes traitées.

Le nombre de mouvements est en hausse (+10,6 %), avec 8 406 mouvements réalisés. L’emport moyen par avion est de 110 passagers, légèrement supérieur celui de juin 2016 (108 passagers par avion).

Photo © Aéroport Toulouse-Blagnac

Low-cost : croissance à deux chiffres en juin

Les principales low-cost indépendantes d’Europe affichent toutes une croissance à deux chiffres en juin. La plus forte progression du nombre de passagers transportés a été observée chez Wizz Air (+23,6%), suivie de Ryanair (+12%), easyJet (+11,3%) et Norwegian (+10%).

La compagnie hongroise Wizz Air a transporté près de 2,5 millions de passagers en juin 2017, une hausse de 23,6% par rapport à l’année précédente. Le coefficient d’occupation gagne 0,6 point de pourcentage pour s’établir à 92,3%. Sur douze mois à fin juin, la low-cost a transporté 25,2 millions de passagers (+20,9%) avec un coefficient d’occupation de 90,5% (+2,1 points).

En juin, Wizz Air a ouvert une base à Londres-Luton, la 28e de son réseau. Elle a annoncé 7 nouvelles routes depuis la Roumanie (3), la Hongrie (2) et la Bulgarie (2). La compagnie a reçu un A320ceo et un A321ceo portant la flotte à 83 appareils. Durant le salon du Bourget, Wizz Air a passé une commande pour 10 Airbus A321ceo équipés de moteurs Pratt & Whitney V2500, livrables en 2018 et 2019.

Pour sa part, Ryanair a enregistré 11,8 millions de passagers en juin, une augmentation de 12% en comparaison du même mois de 2016. Le coefficient de remplissage atteint 96%, en hausse de 2 points de pourcentage. Sur les douze derniers mois, la low-cost irlandaise a transporté 123,8 millions de passagers, soit +13% comparé à la même période un an plus tôt. Comme à l’accoutumée, Kenny Jacobs, le directeur ventes et marketing, attribue cette croissance aux « prix plus bas » et au « succès » du programme d’amélioration des services « Always Getting Better » . Ryanair n’a reçu aucun avion en juin, selon les données de Boeing.

easyJet, quant à elle, comptabilise plus de 7,7 millions de passagers en juin 2017, une progression de 11,3% en un an. Le coefficient de remplissage s’établit à 94,8%, en hausse de 0,8 point. Sur les douze derniers mois, la compagnie orange a transporté 78,1 millions de passagers (+8,7%) et le coefficient de remplissage ressort à 92,1% (+0,5 point). Selon les données d’Airbus, easyJet a pris livraison en juin de son premier A320neo et de quatre A320ceo.

Sur le marché français, les destinations soleil ont été plébiscitées, a indiqué easyJet France, citant Catane, Malaga, Faro et Ajaccio. Côté city break et ligne business, Milan, Londres, Rome et Genève tiennent le haut du classement. En France, easyJet a ouvert 16 lignes :

  • Lille vers Nantes, Faro, Biarritz, Naples et Venise
  • Bordeaux vers Palma et Hambourg,
  • Genève vers Calvi,
  • Nice vers Faro et Zurich
  • Bastia vers Berlin
  • Toulouse vers Malaga, Venise et Valence.

Enfin, Norwegian a franchi une nouvelle étape en transportant plus de 3 millions de passagers en un seul mois (3 059 402, soit 10% de plus qu’en juin 2016). La compagnie norvégienne affiche à son compteur plus de 200 millions de passagers transportés depuis sa création en 2002. En juin, le trafic (PKT) a augmenté de 19% tandis que la capacité (SKO) a augmenté de 20%. Le taux de remplissage moyen est de 90%, et grimpe jusqu’à 95% sur les vols long-courriers. Les routes long-courriers ont d’ailleurs enregistré 38% de passagers supplémentaires.

Sur douze mois glissants à fin juin, Norwegian a transporté plus de 31 millions de passagers (+13%), avec un coefficient d’occupation de 87,4% (+0,1 point).

Le mois dernier, la flotte s’est étoffée avec la livraison des deux premiers Boeing 737 MAX, ainsi que trois Boeing 737-800. Elle est âgée en moyenne de 3,6 ans.

Photo © Paul BANNWARTH : avions d’easyJet et Wizz Air à Bâle-Mulhouse (05/04/2017)

 

Air France-KLM : le nombre de passagers augmente de 8,2% en juin

Air France-KLM a transporté 9,0 millions de passagers en juin 2017, une hausse de 8,2% en un an. La croissance a été portée par les trois composantes du groupe, Air France (+7,0%), KLM (+8,6%) et Transavia (+11,4%).

Le groupe franco-néerlandais a publié lundi ses résultats pour le mois de juin 2017, marqués par une forte hausse de 8,2% du nombre de passagers transportés (9 006 000) en comparaison d’un plus tôt. Tous les indicateurs sont bien orientés. La capacité augmente de 5,7% (en SKO) pour un trafic en hausse de 8,3% (en PKT). Le coefficient d’occupation des sièges gagne 2,2 points, à 87,7%.

L’activité Passage réseaux, représentée par Air France, HOP! et KLM, a transporté 7,5 millions de passagers, une augmentation de 7,6% en comparaison de juin 2016. L’offre des trois compagnies progresse de 5,1% (en SKO) pour une demande en hausse de 7,8% (en PKT) : le coefficient d’occupation augmente de 2,2 points et s’établit à 87,4%. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) est « en hausse » par rapport à juin 2016.

Le nombre de passagers transportés est en progression sur tous les réseaux long-courriers. La croissance atteint deux chiffres pour l’Amérique du Nord (+11,2%). Suivent l’Afrique-Moyen-Orient (+7,5%), l’Asie (+6,8%), Caraïbes-océan Indien (+4,9%) et l’Amérique latine (+3,5%). Le court et moyen-courrier affiche une progression de 7,6%.

Au sein de l’activité Passage réseaux, Air France et HOP! ont transporté 4,6 millions de passagers, en hausse de +7,0% par rapport à juin 2016. Le coefficient d’occupation augmente de 0,9 point à 82,1%. Pour sa part, KLM a transporté 2,9 millions de passagers, en progression de 8,6% en un an. Le coefficient d’occupation gagne 1,1 point, à 89,3%.

Quant à l’activité low-cost, Transavia a transporté 1.480.000 passagers le mois dernier, une hausse de 11,4% en comparaison de juin 2016. Le coefficient d’occupation s’établit à 90,4%, en hausse de 1,5 point : la demande (+12,9% en PKT) progresse davantage que l’offre (+11,1% en SKO).

L’activité cargo reste sur la bonne dynamique des mois précédents : le trafic (TKT) progresse de 3,0% pour une capacité (TKO) en hausse de 2,3%. Le coefficient de remplissage gagne 0,4 point à 57,6%.

Sur les six premiers mois de l’année, Air France-KLM a transporté 47,1 millions de passagers (+6,5%) dont 24,7 millions pour Air France et HOP! (+2,1%), 15,6 millions pour KLM (+8,3%) et 6,8 millions pour Transavia (+20,4%).

Photo © KLM

Boeing : 184 commandes et 75 livraisons en juin

Boeing a enregistré 184 commandes et livré 75 avions commerciaux en juin 2017. Sur les six premiers mois de l’année, le total s’établit à 381 commandes nettes et 352 livraisons, des chiffres supérieurs à ceux obtenus par Airbus au cours de la même période.

En juin, Boeing comptabilise 104 commandes de monocouloirs, toutes en faveur du 737 MAX dans ses différentes variantes, soit 20 pour Aviation Capital Group (ACG), 50 pour China Aircraft Leasing Group (CALC), 2 pour Norwegian, 10 pour Ryanair et 22 pour des clients non identifiés.

Du côté des gros-porteurs, Boeing porte dans son carnet de commandes 30 787-9 pour AerCap, 4 787-9 pour BOC Aviation, 2 787-8 et 1 787-9 pour EL AL et 4 777-300ER pour United Airlines. S’ajoutent 20 777X et 19 787-10 pour un ou des clients non identifiés mais qui pourrai(en)t être Singapore Airlines. La compagnie singapourienne a en effet signé en février dernier un engagement d’achat préliminaire pour vingt 777-9 ainsi que dix-neuf 787-10.

Ces résultats font suite au salon du Bourget durant lequel l’avionneur a lancé le 737 MAX 10. Si Boeing assure que le nouveau modèle totalise « 361 commandes et engagements d’achat » , la plupart, soit 214, sont en fait des conversions de commandes déjà enregistrées pour d’autres variantes du 737 MAX. Le reste, soit 147, représente des nouvelles commandes et des engagements d’achat. Ces derniers ne figurent pas dans le carnet de commandes puisqu’ils restent à finaliser.

Au total, sur les six premiers mois de l’année, Boeing enregistre 438 commandes mais il subit 57 annulations, soit un solde de 381 commandes nettes. Celles-ci se répartissent en 262 737 (dont 197 MAX), 15 767, 33 777 (dont 20 777X), 75 787 et un solde négatif de -4 747 en raison d’annulations.

Les 75 livraisons du mois de juin comprennent 49 737, 2 767, 12 777 et 12 787. Parmi ceux-ci, quatre sont des 737 MAX, dont deux pour Norwegian et deux pour une autre low-cost, l’indonésienne Lion Air. Contrairement aux mois précédents, Ryanair n’a reçu aucun Boeing en juin. En Europe, Air Europa a réceptionné 1 787-8 et 1 737-800 ; LOT Polish Airlines 1 787-8 ; et Aeroflot 1 777-300ER. En Amérique du Nord, Air Canada a pris livraison de 2 787-9 ; American Airlines de 2 737-800 et 3 787-9 ; et United Airlines de 5 777-300ER. En outre, Southwest a reçu 10 737-800, soit 20% de tous les 737 livrés en juin. Dans le Golfe, Emirates a reçu deux 777-300ER, Etihad Airways un 787-9, et Kuwait Airways 1 777-300ER.

Au cours du 1er semestre 2017, Boeing a livré un total de 236 737, 4 747, 5 767, 42 777 et 65 787. Au 30 juin, le carnet de commandes comprend 5.744 avions restant à livrer.

Avec 381 commandes nettes et 352 livraisons depuis le début de l’année, Boeing atteint un ratio « book to bill » (commandes sur livraisons) supérieur à un. En outre, il devance Airbus sur les plans commercial et industriel : l’avionneur européen a annoncé jeudi 203 commandes nettes et 306 livraisons pour les six premiers mois de 2017.

Photo : premier 737 MAX 8 de Norwegian – © Boeing