HOP! Air France présente ses résultats à Lyon

À l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, le « hub majeur » de son réseau, HOP! Air France enregistre en 2016 une hausse de 5,5% du trafic sur les lignes intérieures mais une baisse de 5% sur celles vers l’Europe, en raison d’événements exceptionnels. Pour l’été 2017, la compagnie prévoit d’augmenter son offre de 2% vers la province, de 11% vers Paris et de 4% vers l’Europe.

Etihad : la croissance ralentit en 2016

La croissance à deux chiffres d’Etihad Airways a pris fin : avec 18,5 millions de passagers transportés, la compagnie d’Abu Dhabi progresse de 6% en 2016, contre 17% en 2015 et 23% en 2014. Etihad évoque un environnement « très difficile » qui justifie, selon elle, la poursuite de sa stratégie axée sur la qualité des services et les partenariats.

Brexit, baisse des tarifs : le bénéfice trimestriel de Ryanair recule de 8%

Malgré une hausse du nombre de passagers transportés (+16%) et du chiffre d’affaires (+1%), Ryanair voit son bénéfice net reculer de 8% au troisième trimestre de son exercice en cours, à 95 millions d’euros. La low-cost explique cette contre-performance par la baisse des prix des billets d’avion, exacerbée par la dépréciation de la livre après le vote sur le Brexit.

© easyJet : Airbus A320

easyJet veut poursuivre sa forte croissance en Écosse

easyJet a conforté en 2016 sa position de première compagnie aérienne d’Écosse, avec 6,4 millions de passagers transportés, soit une croissance de 11% en un an. La low-cost britannique s’engage à croître encore de 30% au cours des prochaines années si le gouvernement écossais confirme son projet de réduire de 50% la taxe sur les passagers aériens.

France : le transport aérien en croissance de 3,1% en 2016

Selon l’étude TendanCiel de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), les aéroports français ont accueilli 154,6 millions de voyageurs l’année dernière. La progression du trafic annuel en France s’établit ainsi à +3,1%, ce qui la situe en deçà de celle de 2015 (+3,6%), mais au-dessus de la progression moyenne enregistrée sur les quatre dernières années.