Paris Aéroport en croissance de 5% au premier semestre, grâce à l’international

Au premier semestre 2017, les aéroports parisiens de Charles de Gaulle et d’Orly ont accueilli un total de 48,5 millions de passagers, une hausse de 5,0% portée par l’international. Ces chiffres conduisent une nouvelle fois Paris Aéroport (groupe ADP) à revoir à la hausse son hypothèse de croissance du trafic pour l’année complète. Celle-ci est désormais attendue entre +3,5% et +4,0% en 2017 par rapport à 2016. 

Ryanair : le bénéfice trimestriel s’envole de 55%

Le bénéfice de Ryanair a augmenté de 55% au premier trimestre de l’exercice en cours (avril-juin), atteignant 397 millions d’euros. Mais les incertitudes sur le Brexit continuent de préoccuper la low-cost irlandaise qui envisage de déménager ses avions basés au Royaume-Uni vers l’Europe continentale si un nouvel accord aérien n’est pas conclu d’ici l’automne 2018.

Low-cost : croissance à deux chiffres en juin

Les principales low-cost indépendantes d’Europe affichent toutes une croissance à deux chiffres en juin. La plus forte progression du nombre de passagers transportés a été observée chez Wizz Air (+23,6%), suivie de Ryanair (+12%), easyJet (+11,3%) et Norwegian (+10%).

Le trafic aérien français dans une bonne dynamique en mai (+3,9%)

Après un mois d’avril exceptionnel, le transport aérien français a continué de progresser en mai 2017, a indiqué la DGAC dans son étude mensuelle, TendanCiel. Le nombre de voyageurs transportés en mai est supérieur de 3,9% à celui réalisé en ce même mois l’année précédente. En cumul annuel, le marché aérien français a progressé de 5,9% et, pour la première fois, atteint le cap des 60 millions de passagers dès le mois de mai.

Air Mauritius : le bénéfice s’envole de 75%

La compagnie Air Mauritius enregistre un bénéfice de 26,9 millions d’euros pour son exercice 2016-2017, en hausse de plus de 74,6% par rapport à l’année précédente. Un résultat de bon augure alors que l’arrivée du premier Airbus A350-900 est prévue au mois d’octobre. Toutefois, la compagnie reconnaît qu’elle fait face à un certain nombre de défis et notamment une « concurrence intense » .

Air Austral : le bénéfice chute de 41% en 2016-2017

Malgré un nombre de passagers en hausse de 7%, Air Austral enregistre une baisse d’environ 41% de son bénéfice net pour l’exercice clos au 1er avril 2017, à 6,15 millions d’euros. La compagnie réunionnaise évoque « un contexte économique contraint, marqué par de nombreux challenges » et s’attend à une « concurrence exacerbée » pour 2017-2018.

Flybe : les comptes virent au rouge, la flotte sera réduite

Flybe a publié le 8 juin une perte nette de 26,7 millions de livres pour son exercice 2016-2017, au lieu d’un bénéfice net de 6,8 millions de livres un an plus tôt. Une contre-performance que la compagnie régionale britannique explique notamment par sa capacité trop importante. Elle décide ainsi de réduire sa flotte à partir de l’automne.