Air New Zealand renforce Tokyo et Bali

Air New Zealand renforce deux destinations asiatiques : à Tokyo, la compagnie dessert désormais l’aéroport de Haneda en plus de Narita ; à Bali, elle va pratiquement doubler sa capacité en 2018.

Depuis le 21 juillet et jusqu’au 2 mai 2018, Air New Zealand relie son hub d’Auckland à l’aéroport de Tokyo-Haneda trois fois par semaine avec un Boeing 787-9. Les vols quittent Auckland les mercredis, vendredis et dimanches. Les retours de Tokyo-Haneda sont programmés les lundis, jeudis et samedis. La durée du vol est de 10h50 à l’aller et de 10h35 au retour. Le Dreamliner est configuré tri-classe avec 302 sièges dont 18 en classe Affaires, 21 en Premium Economy et 263 en Economy dont 42 convertibles en couchette Skycouch.

Parallèlement à ce nouveau service, Air New Zealand a maintenu sa desserte de Tokyo-Narita à un vol quotidien, également en 787-9, si bien qu’elle propose désormais dix vols par semaine vers la capitale japonaise. Dans un communiqué, Cam Wallace, le directeur du revenu, affirme que la demande de voyages entre la Nouvelle Zélande et le Japon « continue de croître » et que la nouvelle ligne vers Haneda « augmentera de 15% la capacité annuelle » de la compagnie au Japon. Air New Zealand exploite également un service saisonnier entre Auckland et Osaka, soit trois vols par semaine en 787-9 d’octobre à mars. La compagnie est seule à relier directement la Nouvelle-Zélande au Japon et partage ses codes sur les trois liaisons avec All Nippon Airways (ANA), sa partenaire japonaise de Star Alliance.

En outre, la ligne saisonnière entre Auckland et l’île indonésienne de Bali sera opérée plus longuement en 2018, avec des vols dès le début avril (au lieu de la fin mai) et jusqu’à la mi-octobre. La fréquence augmentera jusqu’à cinq rotations par semaine, contre 2 à 3 en ce moment, toujours en 787-9. Selon Cam Wallace, Bali reste une destination « populaire » auprès des clients. « L’augmentation de nos fréquence entre Auckland et Bali, ainsi que l’allongement du service saisonnier, représentent une croissance annuelle de plus de 90% » , ajoute-t-il en précisant que plus de 1.500 sièges seront ainsi disponibles chaque semaine en période de pointe. Air New Zealand est également sans concurrence sur cet axe.

Photo © Air New Zealand

 

Laissez un commentaire