Air France : Joon se dévoile un peu plus

Joon, la nouvelle compagnie aérienne à coûts réduits d’Air France, a donné ces derniers jours quelques détails sur son modèle et ses opérations.

Depuis jeudi dernier, c’est officiel : le projet Boost d’Air France a abouti à la création d’une nouvelle compagnie aérienne appelée Joon.

Un nom qui peut surprendre voire dérouter. Il ne comporte aucune référence à Air France bien que cela était prévu au départ, a remarqué La Tribune. Quant à la prononciation, la compagnie a précisé sur son nouveau compte Twitter qu’il fallait l’appeler « Djoune » .

Hormis ce détail linguistique, Joon a confirmé qu’elle n’est pas une low-cost. Son positionnement est « différent de Transavia, qui reste la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM » , a-t-elle souligné.

D’ailleurs, les avions de Joon offriront deux classes sur le moyen-courrier (Eco et Business) et trois classes sur le long-courrier (Eco, Premium, Business).

Air Info a été le premier site à détailler le plan de flotte de la nouvelle compagnie, le 14 mai dernier. Joon sera un opérateur « tout Airbus » . Les appareils seront issus de la flotte Air France. Six A321 sont prévus pour la saison hiver 2017-2018 (qui commence fin octobre), destinés aux vols moyen-courriers. Puis trois ou quatre A340 seront introduits à l’été 2018 pour débuter les vols long-courriers.

Joon a confirmé vendredi que les A340 recevront de nouvelles cabines à ses couleurs, qui seront présentées en septembre.

Les destinations, sur lesquelles de nombreuses rumeurs circulent, seront détaillées à la même date. La compagnie a d’ores et déjà précisé qu’elle volerait « exclusivement depuis Paris-Charles de Gaulle » . Mais « vous pourrez toujours nous rejoindre avec Air France » , a-t-elle ajouté, toujours sur Twitter.

Autre indication de la compagnie : les vols de Joon seront commercialisés sous un code Air France. Ils permettront ainsi aux membres du programme de fidélité Flying Blue de cumuler des miles.

10% de l’activité d’Air France

Rappelons qu’à terme, Joon devrait opérer environ 10% de l’activité d’Air France avec une flotte de 18 avions moyen-courriers d’ici 2018 et de 10 avions long-courriers d’ici 2020.

Les pilotes seront détachés d’Air France, et les PNC recrutés selon une filière spécifique. Air France affrétera en wet-lease les avions de Joon et leurs équipages. L’objectif est d’avoir des coûts unitaires (hors carburant) de 15% inférieurs à ceux d’Air France sur moyen-courrier, et de 18% inférieurs sur long-courrier.

Le projet, présenté en mai dernier aux investisseurs d’Air France-KLM, prévoit que 70% de l’activité de Joon soit consacrée à des routes d’Air France aujourd’hui déficitaires, pour éviter leur fermeture. Les 30% d’activité restants seront dévolus à l’ouverture de nouvelles lignes. Les routes long-courriers viseront notamment l’Asie, face aux compagnies du Golfe.

Nouvelle marque « jeune et connectée » , Joon entend s’adresser en priorité aux Millennials, la génération des 18-35 ans.

Laissez un commentaire