ATR vend six ATR 72-600 à Mandarin Airlines

La compagnie taïwanaise Mandarin Airlines, filiale de China Airlines, a signé mercredi avec ATR l’achat de six ATR 72-600 pour renforcer son réseau domestique.

ATR continue sur sa trajectoire positive : après avoir indiqué fin juin qu’il avait déjà rempli ses objectifs commerciaux pour l’année 2017 avec 89 avions vendus, le constructeur de turbopropulseurs basé à Toulouse a annoncé mercredi 19 juillet la signature d’un contrat portant sur six ATR 72-600 avec Mandarin Airlines.

Cet accord d’un montant estimé à 160 millions de dollars fait de la compagnie un nouvel opérateur d’ATR.

Basée à l’aéroport de Taipei-Songshan, Mandarin Airlines est la filiale régionale de China Airlines, la compagnie nationale de Taïwan. Elle exploitera les six ATR 72-600 sur le réseau intérieur taïwanais.

« Avec sa nouvelle flotte d’ATR 72-600, Mandarin Airlines bénéficiera des coûts d’exploitation les plus bas du marché des appareils régionaux de 70 places. La compagnie se montrera compétitive sur un segment très exigeant » , fait valoir le constructeur dans un communiqué.

Outre la signature de ce contrat, ATR est également prêt à fournir des services d’ingénierie et d’assistance technique à China Airlines et à ses filiales pour la mise à disposition, en interne, de services de maintenance lourde d’ATR, allant jusqu’aux visites de type C.

China Airlines et Mandarin Airlines ont choisi les ATR 72-600 après « une évaluation très minutieuse et complète des différentes alternatives pour leur réseau régional à Taïwan » , se félicite Christian Scherer, le président exécutif d’ATR. « Le résultat prouve, une fois de plus, qu’au terme d’une analyse objective, l’ATR 72-600 l’emporte logiquement aux yeux des compagnies les plus avisées » , a-t-il ajouté.

Mandarin Airlines exploite aujourd’hui une flotte constituée de six Embraer 190, selon son site internet.

Fondée en juin 1991, la compagnie était initialement une co-entreprise qui réunissait China Airlines (67 %) et Koos Group (33 %). La création de Mandarin Airlines est étroitement liée au statut unique de Taïwan. À l’époque, la maison mère de Mandarin Airlines, China Airlines, était toujours la compagnie aérienne porte-drapeau de la République de Chine. Aujourd’hui, China Airlines est la compagnie nationale de Taïwan, et elle est propriétaire à 93,99 % de Mandarin Airlines.

Laissez un commentaire