Emirates et flydubai se rapprochent

Emirates et flydubai mettront en oeuvre à partir du quatrième trimestre 2017 un « partenariat extensif » : les deux compagnies aériennes basées à Dubaï resteront indépendantes l’une de l’autre, mais elles entendent tirer parti de leurs modèles complémentaires, notamment à travers un partage de codes global et des horaires coordonnés.

Emirates et flydubai ont annoncé lundi qu’elles « unissent leurs forces » . Une perspective attendue alors que les deux compagnies aériennes, à l’instar de leurs consoeurs du Golfe, traversent actuellement une zone de turbulence. Le bénéfice d’Emirates a chuté de 82% en 2016-2017, celui de flydubai de 69%. Elles ont toutes les deux évoqué un environnement difficile et une rentabilité sous pression en raison d’une vive concurrence dans la région et au-delà.

Emirates et flydubai sont détenues par le même et unique actionnaire, l’émirat de Dubaï à travers son fonds d’investissement (Investment Corporation of Dubai – ICD). Pour autant, il n’est pas question de fusion aujourd’hui.

Selon leur communiqué, « les deux compagnies aériennes continueront d’être gérées de manière indépendante, mais tireront parti de leur réseau respectif pour intensifier leurs opérations et accélérer la croissance » .

Le nouveau partenariat ira au-delà d’un simple partage de codes pour inclure aussi des horaires coordonnés. Il s’agit « d’ouvrir de nouvelles possibilité de correspondances » à Dubai et « générer davantage de trafic » dans des « réseaux complémentaires » .

Emirates sert aujourd’hui 157 destinations (dont 16 tout cargo) avec une flotte constituée uniquement de gros-porteurs, soit 259 Airbus A380 et Boeing 777. De son côté, Flydubai vole vers 95 destinations avec des monocouloirs de type Boeing 737 NG.

Les deux transporteurs prévoient que d’ici 2022, leur réseau combiné atteindra 240 destinations uniques, contre 216 actuellement.

Emirates et Flydubai vont également collaborer en matière d’actions commerciales, d’aménagement du réseau, d’opérations aéroportuaires, de parcours passagers dans les aéroports et d’alignement des programmes de fidélisation.

« Ce développement est passionnant et important pour Emirates, flydubai et le transport aérien de Dubaï » , déclare Ahmed bin Saeed Al Maktoum, à la fois PDG d’Emirates Group et président de flydubai. « Les deux compagnies aériennes se sont développées de manière indépendante et réussie au fil des ans. Ce nouveau partenariat révèlera l’immense valeur que les modèles complémentaires des deux sociétés peuvent apporter aux consommateurs, à chacune des compagnies aériennes et à Dubaï » .

Le partenariat sera mis en place dans les prochains mois, le « partage de codes amélioré » devant débuter au quatrième trimestre 2017.

Emirates et flydubai affirment aussi leur volonté de développer le hub de Dubai-International (DXB). Une perspective qui semble remettre en cause le déménagement de la totalité des opérations de flydubai vers le deuxième aéroport de l’émirat, Al Maktoum-World Central (DWC), prévu jusqu’ici pour la fin 2017.

Photo © Emirates

Laissez un commentaire