Aéroport de Chambéry : de nouvelles procédures de circulation aérienne

Après avoir mis en place des départs face au Sud en décembre 2016, l’aéroport de Chambéry Savoie Mont-Blanc prévoit un nouveau dispositif de circulation aérienne à compter de novembre 2017, permettant notamment de réduire le temps de vol, la fluidité du trafic et l’impact environnemental.

L’aéroport de Chambéry Savoie Mont-Blanc a annoncé vendredi de nouvelles procédures de circulation aérienne, après une réunion le 23 juin avec les différentes parties prenantes (compagnies aériennes, DGAC, DSAC, DSNA–CE, SNA-CE, Département de Savoie, …).

Mis en oeuvre depuis le 8 décembre 2016, les départs face au sud (dits départs 18) permettent d’éviter les déroutements surtout lors des situations de fort vent du sud. Les avions peuvent ainsi se poser et décoller de jour comme de nuit pendant les weekends de forte affluence durant la saison hivernale. 143 vols ont été concernés par cette procédure lors de la dernière saison.

Par ailleurs, un nouveau dispositif de circulation aérienne a été proposé afin d’améliorer la gestion du trafic aérien et l’accessibilité de l’aéroport savoyard. Son application est prévue à partir du 9 novembre 2017. Il consiste notamment en :

  • la mise en œuvre d’une procédure d’approche GNSS (Global Navigation Satellite System – système de positionnement par satellites) avec des minima LNAV/VNAV, utile principalement en cas de panne de l’ILS ;
  • le déplacement géographique d’une zone d’attente en vol et une amélioration des départs en piste 36, qui permettra une séparation entre l’attente et les départs ;
  • la modification du flux de trafic en provenance du Royaume Uni : ce trafic passera désormais par la TMA de Lyon plutôt que par les espaces genevois, permettant ainsi de raccourcir les trajectoires en moyenne de 4,6% et par conséquent de réduire la consommation de carburant de 1,3% en moyenne.

« Ces décisions devront notamment faciliter le management des vols, grâce à des solutions permettant de réduire le temps de vol, la fluidité du trafic et l’impact environnemental » , conclut l’aéroport de Chambéry.

Gérée par Vinci Airports pour le compte du département de la Savoie, la plateforme a accueilli 212 018 passagers en 2016 par le biais de son terminal dédié à l’aviation d’affaires et privée, de ses 11 lignes régulières directes vers l’Europe ainsi que de ses vols charters ski opérés par une vingtaine de tour-opérateurs principalement britanniques, scandinaves et russes. Le terminal commercial a été complètement rénové en 2016.

Photo © Vinci Airports : aéroport de Chambéry Savoie Mont-Blanc

Laissez un commentaire