Aéroport de Marseille : fréquentation record au 1er semestre

L’aéroport Marseille-Provence vient d’annoncer des records de fréquentation pour le premier semestre 2017. Le trafic atteint 4 180 716 passagers, une croissance de 5,2% en comparaison des six premiers mois de 2016.

Pour l’aéroport marseillais, cette progression du trafic de passagers est « d’autant plus remarquable » qu’elle se réalise avec un nombre de mouvements en baisse : sur le 1er semestre 2017, la plateforme a enregistré 54 133 décollages et atterrissages, soit -2,5% par rapport à 2016.

Cela traduit l’utilisation par les compagnies aériennes d’avions de plus grande capacité, et leur souci d’optimiser les coefficients de remplissage. Ceux-ci s’établissent désormais à plus de 70% pour les compagnies opérant au départ des halls 1 à 4, et à 88% pour les compagnies opérant depuis l’aérogare low-cost mp2.

Le trafic international enregistre 2 411 764 passagers, une hausse de +7,3%. Il continue de progresser à un rythme plus soutenu que le trafic national, qui a représenté 1 729 476 passagers, en augmentation de +2,4%.

Les lignes européennes affichent la plus forte progression : +8,2% sur les 6 premiers mois de l’année. L’aéroport explique cette croissance notamment par « le succès » des nouvelles lignes lancées au printemps, dont Vienne, Alicante et Split avec Volotea ; Berlin, Venise, Genève et Londres-Luton avec easyJet ; Valence et Faro avec Ryanair ; Florence avec Mistral Air ; et Cagliari avec Meridiana.

Le trafic vers l’Afrique du Nord est également très bien orienté, avec une progression de +5,9% sur le 1er semestre 2017. Après des années difficiles, le rebond du trafic vers la Tunisie est particulièrement notable, avec une croissance de +17,8%.

Le secteur long-courrier, quant à lui, affiche en juin 2017 une progression record de +19,1%. Le trafic entre Marseille et l’Océan Indien (Madagascar, Réunion, Mayotte) est stable, mais le trafic de et vers le Canada progresse en juin de +54,7%, dopé par l’arrivée de la compagnie Air Canada Rouge le 10 juin (3 vols par semaine) et l’augmentation des fréquences de la compagnie Air Transat. L’aéroport estime que la hausse sensible du nombre de touristes nord-américains en Provence cet été devrait générer, pour les professionnels du tourisme de la région, plus de 10 millions d’euros de retombées économiques supplémentaires par rapport à l’an dernier.

Le développement de l’activité long-courrier est d’ailleurs « l’une des priorités » de l’aéroport pour les années à venir. Ce faisceau de trafic sera dynamisé cet hiver par plusieurs nouveautés. Air Austral fera son retour sur la plateforme au mois d’octobre, avec 2 vols hebdomadaires Marseille-La Réunion, permettant ensuite des correspondances sur l’océan Indien. Les vols d’Air Transat sur Montréal seront prolongés jusqu’au mois de novembre. XL Airways opèrera les premiers vols directs sur Pointe-à-Pitre et Fort-de-France début 2018. Enfin, la desserte directe de Dakar sera renforcée avec l’ajout d’une fréquence par Aigle Azur à compter de novembre 2017 (3 vols par semaine au lieu de 2 précédemment).

Fréquentation record sur les six premiers mois

Depuis le début de l’année 2017, tous les records de trafic mensuel ont été battus à l’aéroport Marseille-Provence.

Photo © Aéroport Marseille-Provence : enseigne côté ville P1 P2 avec Boussiron en fond et Antonov 124 russe

Laissez un commentaire