L’A350-1000 commence ses essais par temps chaud

Airbus a annoncé mercredi que l’un de ses A350-1000 est arrivé à Al Ain aux Émirats arabes unis. Objectif : réaliser des essais par temps chaud, en vue de la certification.

L’exemplaire MSN065 (F-WLXV) a quitté Toulouse mardi 4 juillet pour arriver en fin d’après-midi à Al Ain, dans l’Émirat d’Abu Dhabi. En cette période de l’année, les températures flirtent avec les 47°C, selon les relevés météorologiques.

Airbus n’a pas détaillé le programme de l’A350-1000 à Al Ain. Néanmoins, il devrait subir comme l’A350-900 en juin 2014 une série de tests au sol et en vol pour vérifier le comportement des moteurs et des systèmes avec des températures supérieures à 40°C. Une des épreuves consiste notamment à laisser le prototype pendant plusieurs heures au soleil avant de déclencher les systèmes de refroidissement.

Il y a quelques semaines, Airbus a indiqué que l’A350-1000 était « en bonne voie » pour obtenir sa certification de type. L’entrée en service est prévue au cours du deuxième semestre 2017 auprès de Qatar Airways.

Équipé de moteurs Rolls-Royce Trent XWB-97, l’A350-1000 a été commandé à ce jour à 211 exemplaires. La campagne de certification est menée avec trois prototypes, les MSN065, MSN071 et MSN059.

Photo © Airbus

 

Un commentaire sur “L’A350-1000 commence ses essais par temps chaud

  1. C’est drôle de faire des essais sur le 1000 alors que le même appareil (en 900) à bien passé les tests…en quoi ils diffèrent??

Laissez un commentaire