Emirates atterrit à Phnom Penh

La compagnie Emirates Airline a inauguré samedi une liaison entre Dubaï et Phnom Penh, via Rangoon. La capitale du Cambodge devient sa treizième destination en Asie du Sud-Est.

Depuis le 1er juillet, Emirates relie quotidiennement son hub de Dubaï-International et l’aéroport international de Phnom Penh, avec une escale à Rangoon. Le nouveau service est exploité en Boeing 777-300ER.

La compagnie desservait déjà Rangoon, d’où elle continuait vers Hanoi. Le service Dubaï-Hanoi est dorénavant proposé sans escale. Emirates bénéficie de droits de trafic entre Rangoon et Phnom Penh, et offre à ces deux villes leur première liaison directe depuis 2014.

Le vol EK388 quitte Dubaï tous les jours à 09h15 pour se poser à Rangoon à 17h25. Les passagers restent dans l’avion durant l’escale. Le vol repart du Myanmar à 18h55 pour se poser à Phnom Penh à 21h25. Selon la compagnie, l’heure de départ à Dubaï permet des correspondances optimales pour les voyageurs en provenance de son réseau européen, notamment Paris, Londres et Francfort.

Le vol retour EK389 quitte quant à lui Phnom Penh à 23h10 pour arriver à Rangoon à 00h40 d’où il repart à 02h10 pour rejoindre Dubaï à 05h40.

Le temps de vol entre Dubaï et Phnom Penh est de 9h10 à l’aller, 9h30 au retour, escale à Rangoon incluse. Emirates est sans concurrence directe entre les Émirats arabes unis et le Cambodge, mais Qatar Airways dessert déjà Phnom Penh depuis Doha (via Ho Chi Minh-Ville).

Phnom Penh ne bénéficie aujourd’hui d’aucune liaison directe avec l’Europe. Air France a suspendu sa desserte en mars 2013, deux ans après l’avoir ouverte.

« Cet avion d’Emirates atterrissant à l’aéroport international de Phnom Penh est porteur de nombreuses opportunités, renforçant le Cambodge comme l’une des économies dont la croissance est la plus forte et l’une des destinations touristiques les plus populaires de la région » , a souligné Éric Delobel, le directeur général de Cambodia Airports, filiale de Vinci Airports « Cela contribuera à renforcer la connectivité de l’aéroport et le nombre de voyageurs aériens » .

L’aéroport international de Phnom Penh, qui vient d’être agrandi, a poursuivi sa croissance en 2016, avec 3,3 millions de passagers. Emirates était déjà présente sur la plateforme avec un vol tout cargo.

Photo © Paul BANNWARTH : Boeing 777-300ER d’Emirates (A6-ECH) à Zurich

Laissez un commentaire