Norwegian reçoit ses deux premiers Boeing 737 MAX 8

La low-cost Norwegian a reçu jeudi 29 juin à Seattle ses deux premiers Boeing 737 MAX 8, des monocouloirs qui serviront sur le réseau transatlantique dès le mois de juillet.

La compagnie a commandé 110 737 MAX 8 et s’attend à recevoir quatre autres exemplaires d’ici la fin 2017. « Les six avions seront exploités sur 12 lignes reliant le nord-est des États-Unis à l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Écosse et la Norvège » , a précisé Norwegian jeudi soir. Elle a choisi de configurer ses 737 MAX 8 en une classe unique, avec 189 sièges de 17,2 pouces de large (43,7 cm) et un espacement entre les rangées (pitch) de 30 pouces (76,2 cm).

Cette livraison intervient un mois plus tard que prévu en raison de ce que Boeing a appelé « un problème technique mineur« . Le constructeur a dû en effet suspendre temporairement les vols d’essais des 737 MAX après la découverte par CFM International d’un potentiel défaut de production sur ses moteurs LEAP-1B.

« Nous attendions avec impatience la livraison de notre Boeing 737 MAX, et nous sommes ravis de l’intégrer aujourd’hui à notre flotte » , a déclaré Bjørn Kjos, le directeur général de Norwegian. « Cet avion nous permet d’ouvrir de nouvelles routes qui n’étaient pas exploitées jusqu’ici et d’offrir aux Américains et aux Européens des tarifs transatlantiques encore plus abordables. Il offrira également à nos passagers une expérience de vol encore plus agréable, tout en réduisant considérablement la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone » .

Norwegian devient la deuxième compagnie à recevoir le 737 MAX 8, après Malindo Air qui l’a mis en service le 22 mai dernier. « Nous sommes la première compagnie aérienne européenne à exploiter cet avion tout neuf, et nous sommes également la première compagnie aérienne au monde à l’utiliser de et vers les États-Unis » , s’est félicité Bjørn Kjos.

Norwegian stationnera quatre des six  737 MAX aux États-Unis, plus précisément sur ses nouvelles bases à Newburgh (New York) et Providence (Rhode Island). Il s’agira des troisième et quatrième bases américaines de la compagnie, après New York-JFK et Fort Lauderdale. Norwegian souligne qu’elle emploie près de 600 salariés américains – un nombre qui devrait bientôt doubler.

Rappelons que Norwegian a déjà lancé ses services transatlantiques en Boeing 737, mais en utilisant des 737-800 limités à 150 passagers pour 189 sièges. Depuis la mi-juin, elle relie Édimbourg à Newburgh, Providence et Hartford (Connecticut). Au cours du week-end du 4 juillet, la compagnie ouvrira des liaisons depuis Newburgh et Providence vers Dublin, Shannon, Belfast et Bergen. Providence disposera également d’un service vers Cork. Au total, la compagnie aérienne opèrera cet été 42 fréquences par semaine entre la côte Est des États-Unis et l’Europe avec des Boeing 737.


Photo © Norwegian : Boeing 737 MAX 8 à Seattle

Laissez un commentaire