Low-cost long-courrier : Scoot se pose en Europe, Air Asia X aux États-Unis

Deux low-cost long-courriers asiatiques viennent d’ajouter un continent à leur réseau : l’Europe pour Scoot, avec une ligne sans escale reliant Singapour à Athènes ; et l’Amérique pour Air Asia X, avec une liaison entre Kuala Lumpur et Honolulu via Osaka. Les deux compagnies parlent d’un nouveau chapitre dans leur développement.

Scoot a lancé le 20 juin sa première ligne vers l’Europe. La filiale de Singapore Airlines opère désormais quatre vols par semaine entre les aéroports de Singapour-Changi et d’Athènes-Eleftherios Venizelos avec un Boeing 787-8. Le Dreamliner est aménagé bi-classe pour 329 passagers (18 en Premium Economie et 311 en Economie). Il est équipé d’une connectivité à Internet par réseau Wi-Fi ainsi que d’un système de divertissement en streaming.

Les départs de Singapour sont programmés les mardi, jeudi, samedi et dimanche à 02h45 (arrivée à 08h45), les retours d’Athènes s’effectuant les mêmes jours à 11h30 (arrivée le lendemain à 03h55). La durée du vol est de 11h00 à l’aller, 11h25 au retour, pour une distance de 9.046 kilomètres entre les deux aéroports. Cette ligne devient la plus longue du réseau de Scoot, un titre qui revenait jusqu’à présent à la desserte de Jeddah en Arabie Saoudite (7.365 kilomètres).

Scoot est sans concurrence directe entre Singapour et Athènes. De fait, elle remplace Singapore Airlines qui a assuré la liaison jusqu’en octobre 2015.

« Nous débutons nos opérations long-courriers. Scoot prévoit de lancer cinq nouvelles destinations supplémentaires au cours de l’année prochaine, dont une long-courrier et quatre moyen-courriers. Cela ouvrira de nouvelles options de voyage pour les voyageurs asiatiques ainsi que pour les Européens avec maintenant ce service Singapour – Athènes » , a déclaré Lee Lik Hsin, le directeur général de Scoot.

La low-cost, qui a lancé ses opérations en juin 2012, opère aujourd’hui une flotte tout Dreamliner, avec 23 destinations au départ de Singapour : Sydney, Gold Coast, Bangkok, Taipei, Tokyo, Tianjin, Shenyang, Nanjing, Qingdao, Séoul, Hong Kong, Perth, Osaka, Kaohsiung, Hangzhou, Melbourne, Guangzhou, Jeddah, Chennai, Amritsar, Sapporo, Dalian et donc Athènes.

« L’introduction d’Athènes marque le début d’un nouveau chapitre pour Scoot. Nous avons beaucoup d’autres nouveautés en réserve et nous sommes impatients de dévoiler ces projets dans les mois à venir » , a indiqué Lee Lik Hsin.

Air Asia X à Honolulu

Air Asia X a quant à elle ajouté sa première destination américaine hier 28 juin. Le vol D7 001 s’est posé à l’aéroport Daniel K. Inouye International d’Honolulu (le nouveau nom de l’aéroport Honolulu International depuis le 30 mai), en provenance de Kuala Lumpur et d’Osaka-Kansai, avec un « taux de remplissage remarquable de plus de 90% » , a indiqué la compagnie.

Le service est assuré quatre fois par semaine avec un Airbus A330-300 d’une capacité de 377 sièges (12 en Premium Économie et 365 en Économie).

Les départs de Kuala Lumpur s’effectuent les lundis, mercredis, vendredis et samedis à 14h00 pour une arrivée à Osaka à 21h25. Après une escale de deux heures, le vol repart pour Honolulu avec une arrivée à 12h30 le même jour, ayant passé la ligne de changement de date. Dans l’autre sens, les départs d’Honolulu ont lieu également les lundis, mercredis, vendredis et samedis à 16h00 pour une arrivée à Osaka à 20h25 le lendemain. L’escale est plus courte dans ce sens (01h35) et le vol se pose à Kuala Lumpur à 04h00.

Air Asia X devient la première low-cost du Sud-Est asiatique à desservir Hawaï et les États-Unis. « Cette route historique vers Hawaï est un nouveau chapitre audacieux dans notre quête pour aider davantage de gens à voyager plus loin pour moins d’argent. Mais ce n’est que le début, et bientôt nos passagers pourront voler vers encore plus de destinations aux États-Unis tandis que nous continuons à accroître notre empreinte internationale » , a assuré Tan Sri Rafidah Aziz, le président d’Air Asia X.

Filiale du groupe Air Asia, la compagnie a lancé ses opérations en 2006. Depuis ses bases de Kuala Lumpur (sa principale), Bangkok-Don Mueang et Denpasar, elle dessert aujourd’hui 24 destinations en Asie (Sapporo, Tokyo, Osaka, Séoul, Busan, Taipei, Xi’an, Pékin, Hangzhou, Chengdu, Shanghai, Chongqing, Wuhan, New Delhi, Katmandou), en Australie (Sydney, Melbourne, Perth, Gold Coast), en Nouvelle-Zélande (Auckland), au Moyen-Orient (Jeddah, Medina et Téhéran) et donc aux États-Unis (Hawaï). Sa flotte est constituée de trente Airbus A330-300, avec en commande 66 A330-900neo et 10 A350-900.

Photos : 1 © Boeing – 2 GNU FDL 1.2  Mehdi Nazarinia

 

Laissez un commentaire

  1. A quand un low cost d’une compagnie Thaïlandaise opéra avec un Boeing 787 Dreamliner ou un Airbus A350 sur Roissy Charles de Gaulle?
    Cela concurrencera les compagnies des Émirats arabes unis comme « Qatar Airways « ,  » Emirates « , Etihad Airways « . …ect;et de plus la « Norwegian « .