Thai Airways projette de remplacer près de 30 avions

Thai Airways International compte remplacer près de trente de ses avions les plus anciens au cours des cinq prochaines années. Les Boeing 747 seront retirés mais les Airbus A380 feront toujours partie de la flotte, a assuré jeudi Areepong Bhoocha-Oom, le président de la compagnie nationale thaïlandaise.

Thai Airways souhaite des appareils de dernière génération, plus efficients en carburant. Des discussions sont en cours avec Airbus et Boeing, a expliqué le dirigeant de la compagnie aérienne au site d’informations financières Bloomberg.

« Notre portefeuille sera constitué à presque 100% de nouveaux avions » , a déclaré Areepong Bhoocha-Oom. Thai Airways souhaite ainsi se prémunir de la volatilité du prix des carburants dans les années à venir, même s’ils sont aujourd’hui stables.

Au 31 mars 2017, la compagnie exploite un total de 95 avions, selon son dernier rapport financier. Cette flotte est notamment constituée d’Airbus A380 et A350-900, ainsi que de Boeing 787-8. Mais elle comprend aussi des Boeing 777-200, 777-300 et 747-400 acquis dans les années 1990.

Si les 747 seront retirés dans les prochaines années, les six A380 continueront à jouer un rôle « significatif » dans le portefeuille, a déclaré le dirigeant de la compagnie. « Pour de nombreuses destinations où nous volons, les créneaux de décollage et d’atterrissage sont tout-à-fait limités, si bien que l’A380, qui est un gros avion, fait partie de notre stratégie » , a-t-il expliqué.

Thai Airways a l’intention de demander d’ici la fin juillet l’approbation du gouvernement thaïlandais pour le plan de rénovation de la flotte. L’État de Thaïlande détient aujourd’hui 51% du capital de la compagnie aérienne.

En attendant, Thai Airways prévoit de recevoir sept nouveaux avions en 2017, dont cinq Airbus A350-900 et deux Boeing 787-9. Ces appareils sont destinés principalement à voler sur les routes intercontinentales.

La compagnie a publié trois exercices déficitaires au cours des quatre dernières années. Le renouvellement du parc aérien vise à améliorer sa rentabilité dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Thai Airways mise aussi sur le développement de ses services MRO. Elle a d’ailleurs signé le 8 mars 2017 un protocole d’accord avec Airbus pour ouvrir un centre de maintenance et de réparation à U-Tapao, près de Bangkok.

Le trafic passagers en forte progression au 1er trimestre 2017

Basée à l’aéroport de Bangkok–Suvarnabhumi, Thai Airways a transporté 6,52 millions de passagers au 1er trimestre 2017, une hausse de 10,1% en comparaison d’un an plus tôt.

Le trafic (en PKT) a augmenté de 11,6% pour une capacité (en SKO) en hausse de 4,4%. Le taux de remplissage a bondi de 5,3 points, à 82,8%.

Le nombre d’avions en service est resté identique (95, dont 20 A320 pour Thai Smile). Mais le taux d’utilisation de la flotte a progressé, chaque appareil volant en moyenne 12,4 heures par jour, contre 11,5 heures un an plus tôt.

Photo : Airbus A350-900 de Thai Airways – © Airbus

Laissez un commentaire