American Airlines : des scanners 3D en test pour améliorer la sûreté

Pour la toute première fois, la Transportation Security Administration (TSA), en collaboration avec American Airlines, teste actuellement un scanner de tomodensitométrie à l’une des files de sécurité du Terminal 4 de l’aéroport international de Phoenix-Sky Harbor.

« Le déploiement de cet équipement vise à améliorer les capacités de détection des menaces potentielles contenues dans les bagages cabine grâce à une image en 3-D qui peut être analysée sous tous les angles de vue, pour une évaluation plus approfondie »  , a expliqué la compagnie aérienne américaine.

Le nouveau scanner de tomodensitométrie prend en effet des centaines d’images des bagages cabine avec une caméra à rayons X qui tourne autour du tapis roulant. Le système s’appuie sur des algorithmes sophistiqués pour la détection d’explosifs, d’armes à feu et des autres objets et substances interdits à bord.

« Nous utilisons déjà cette technologie pour les bagages de soute. Nous pensons que ces machines, plus petites, installées aux postes d’inspection-filtrage des passagers, vont permettre le même niveau élevé de sécurité pour les bagages à main » , a souligné Huban Gowadia, administrateur par intérim de la TSA.

Cette technologie 3-D pourrait permettre aux compagnies aériennes d’autoriser les passagers à laisser liquides, gels et aérosols, ainsi qu’ordinateurs portables, dans leurs bagages cabine à tout moment. Ce qui permettrait en retour de fluidifier les files et les contrôles de sûreté.

Si le test en cours donne des résultats positifs, la TSA et American Airlines pourraient déployer cette technologie à d’autres endroits.

Photo TSA : contrôle de sécurité aux Etats-Unis

Laissez un commentaire