Monaco entre au capital de l’aéroport Nice-Côte d’Azur

La principauté de Monaco a conclu un accord pour acquérir 12,5% du capital d’Azzurra Aeroporti, l’actionnaire majoritaire d’Aéroports de la Côte-d’Azur qui gère les aéroports de Nice-Côte-d’Azur, Cannes-Mandelieu et Saint Tropez-La Môle. Le transfert de la participation sera effectif en juillet 2017 et a reçu le feu vert du gouvernement français.

Pour mémoire, en septembre 2016, l’État français avait sélectionné Azzurra Aeroporti pour la privatisation de l’aéroport de Nice. Ce consortium franco-italien s’était alors porté acquéreur et détient aujourd’hui 64% d’Aéroports de la Côte d’Azur. Il est constitué par le groupe Atlantia (75% avec sa filiale Aeroporti di Roma) et EDF Invest (environ 25%),

Depuis la sélection d’Azzurra Aeroporti par l’État français, les contacts se sont intensifiés avec le gouvernement monégasque et ont abouti à cet accord pour la reprise d’une partie du capital par la Principauté, pour un montant de l’ordre de 135 millions d’euros.

Monaco fait ainsi l’acquisition d’une partie du troisième aéroport de France. Nice-Côte d’Azur a accueilli 12,4 millions de passagers en 2016 (+3,4% en comparaison de 2015) et est relié à 111 destinations dans 38 pays par 61 compagnies aériennes régulières.

« C’est à la fois un investissement qui nous rapportera des dividendes, mais c’est aussi une façon de participer au développement de cet outil qui est absolument essentiel pour la Principauté » , a expliqué Serge Telle, le ministre d’État monégasque, lors de la signature de l’accord à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur, vendredi 23 juin.

« Pour l’aéroport, cela représente une grande opportunité de croissance accélérée dans les marchés globaux, sur lesquels Monaco peut apporter un savoir faire et une image qui sera sans doute positive pour les trois aéroports de la Côte d’azur » , a fait valoir Giovanni Castellucci, administrateur délégué d’Atlantia SpA.


Photo : vue aérienne de Nice Côte d’Azur – © Aéroports de Nice Côte d’Azur (ACA)

Laissez un commentaire