ATR : déjà 89 avions vendus depuis le début de l’année

Avec 89 avions vendus depuis le début de l’année, le constructeur d’avions régionaux ATR a déjà atteint ses objectifs commerciaux de 2017.

L’année 2016 avait été morose pour ATR, avec deux fois moins de commandes que de livraisons (36 commandes et 80 livraisons). 2017 s’annonce bien meilleure. Depuis le début de l’année, ATR a reçu des commandes pour l’achat de 89 appareils, assorties d’options pour 20 appareils supplémentaires. Le montant de ces contrats est évalué à plus de 2,3 milliards de dollars. Des résultats commerciaux qui permettent au constructeur de turbopropulseurs d’atteindre, en moins de six mois, un ratio book-to-bill (commandes sur livraisons) supérieur à un. C’était l’objectif qu’il s’était fixé pour l’année complète.

En outre, ATR quitte le salon du Bourget avec de nouvelles perspectives. Durant la manifestation, « ATR a annoncé la signature d’accords commerciaux qui permettront aux ATR 42-600 et aux ATR 72-600 de développer de nouveaux marchés, en particulier en Chine et en Afrique » , fait valoir le constructeur dans un communiqué.

ATR a en effet signé au Bourget deux lettres l’intention  avec des sociétés chinoises pour un total de 13 ATR 42-600 : 10 avec Shaanxi Tianju Investment Group (Tianju) et 3 avec Xuzhou Hantong Airlines (Hantong). Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie sénégalaise, a également signé une commande ferme pour 2 ATR 72-600. À ces contrats avec de nouveaux clients, sont venues s’ajouter durant le salon des commandes de la compagnie suédoise BRA pour un ATR 72-600 et d’Air Tahiti pour un autre ATR 72-600. Au total, cinq nouveaux contrats ont été annoncés pendant le salon du Bourget.

Plus tôt dans l’année, ATR a signé un contrat pour 50 ATR 72-600 avec la low-cost indienne IndiGo, et a reçu la commande de 20 ATR 72-600, assortie de 20 options, de la part de la compagnie nationale iranienne, Iran Air. Depuis janvier, cinq clients ont acheté des ATR pour la première fois, « ce qui renforce la position de leader d’ATR et son attractivité auprès des compagnies opérant des vols régionaux » , indique le constructeur.

« Le nombre de ventes que nous avons enregistré en moins de six mois reflète une évolution positive du marché » , souligne Christian Scherer, le Président exécutif d’ATR.

« Quelle que soit la région disposant d’un potentiel de développement des liaisons régionales, nos appareils offrent la meilleure solution et les risques les plus faibles. Les communautés régionales en Chine, en Inde, en Iran ou au Sénégal sont sur le point de découvrir ce que les tout nouveaux ATR -600 peuvent apporter en matière non seulement de confort, mais aussi d’opportunités commerciales » , ajoute le dirigeant.

Aujourd’hui, ATR a plus de 250 appareils dans son carnet de commandes, correspondant à environ trois ans de production.

ATR – Commandes depuis janvier 2017

CLIENT

PAYS

ATR 42-600

ATR 72-600

OPTIONS

IndiGo

Inde

50

Iran Air

Iran

20

20

Tianju

Chine

10

Hantong

Chine

3

Air Sénégal

Sénégal

2

BRA

Suède

1

Air Tahiti

France

1

NON DEVOILE

1

1

TOTAL

14

75

20

Photo : ATR 72-600 d’Iran Air à Toulouse, en partance vers l’Iran – © ATR

Laissez un commentaire