Le moteur Pratt & Whitney de l’A320neo certifié ETOPS 180

L’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a accordé la certification ETOPS 180 au moteur PurePower PW110G-JM de Pratt & Whitney qui équipe les Airbus de la famille A320neo.

La norme « Extended-range Twin-engine Operation Performance Standards » (ETOPS) est un règlement de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) s’imposant aux bimoteurs quand ils réalisent des vols long-courriers au-dessus de zones inhabitées, comme les océans, les déserts et les régions polaires. La certification ETOPS 180 signifie que l’A320neo équipé de moteurs PW1100G-JM est autorisé à voler jusqu’à 180 minutes d’un aéroport de déroutement. En cas de panne de l’un de ses moteurs, il serait apte à voler durant trois heures.

« La classification ETOPS 180 est le maximum requis dans cette catégorie » , précise dans un communiqué Chris Calio, le président de Pratt & Whitney Moteurs commerciaux. Le dirigeant voit dans cette certification « une étape importante » pour Pratt & Whitney et la famille de moteurs PurePower.

Le moteur PW1100G-JM avait déjà été certifié ETOPS 180 par la FAA américaine en décembre dernier.

La famille de moteurs PurePower de Pratt & Whitney, à laquelle les PW1100G appartiennent, compte plus de 80 clients dans plus de 30 pays. Le motoriste souligne les performances de son produit, qui, selon ses chiffres, aurait démontré sa capacité à réduire de 16% la consommation de carburant, de 50% les émissions polluantes et de 75% l’empreinte sonore. Toutefois, cette famille de moteurs a connu certains problèmes dans le passé. En avril dernier, Airbus a reconnu « quelques aléas de mise en service qui doivent être résolus » . 

Les moteurs LEAP-1A et LEAP-1B de CFM International, qui équipent les Airbus A320neo et Boeing 737 MAX, devraient quant à eux obtenir prochainement leur certification ETOPS. « Tous les rapports ont été remis et approuvés, et tous les feux sont au vert pour la certification de l’EASA et de la FAA » , a confié dimanche à ATW François Bastin, le directeur général de CFM International.

Photo © Airbus

Laissez un commentaire