Les Émirats arabes unis ferment leur espace aérien à tous les vols de et vers le Qatar

Les Émirats arabes unis ont annoncé jeudi que leur espace aérien est fermé à tous les vols à destination ou en provenance de Doha. L’interdiction, qui était déjà en place pour Qatar Airways, s’étend maintenant aux autres compagnies aériennes.

En début de semaine, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar qu’ils accusent de soutenir des groupes terroristes. Ils ont été rejoints par le Yemen, la Libye, les Maldives, la Mauritanie et l’île Maurice. L’espace aérien de ces pays est interdit ou restreint pour les avions qataris dans une logique qui vise à isoler le Qatar.

Mercredi, l’autorité de l’aviation civile des Émirats arabes unis a fermé tous les bureaux de Qatar Airways dans le pays. Jeudi, elle a ajouté sur Twitter que « nous avons fermé l’espace aérien à tout le trafic de et vers Doha jusqu’à nouvel ordre » . Avec cette mesure, non seulement les avions qataris (immatriculé en A7) ne peuvent entrer aux Émirats arabes unis, mais aussi tous les vols internationaux desservant le Qatar.

A priori, les vols reliant l’Europe à Doha (British Airways, Lufthansa voire Turkish Airlines) ne devraient pas être affectés par cette interdiction, le Qatar se situant au nord des Émirats arabes unis. Toutefois, les liaisons entre Doha et l’Inde du Sud (IndiGo, Jet Airways) sont rallongées de 10 à 15 minutes, selon la presse indienne. La mesure est surtout le signe que la crise s’intensifie.

Rappelons que Qatar Airways a dû suspendre la desserte de l’Arabie saoudite, de Bahreïn, de l’Égypte et des Émirats arabes unis, soit un total de 17 destinations représentant 55 vols par jour ou 10% de ses opérations. En outre, plusieurs compagnies, à la demande de leur gouvernement, ont interrompu les liaisons vers Doha, notamment Saudia, Emirates Airline, Etihad Airways, flydubai, Air Arabia et EgyptAir.

Photo : vue aérienne de l’aéroport de Doha-Hamad International – © HIA 

Un commentaire sur “Les Émirats arabes unis ferment leur espace aérien à tous les vols de et vers le Qatar

  1. si j’étais le pdg d’Airbus je me méfierai des EAU et de sa Cie EMIRATES.ayant pas de preuve ni d’un cote ni de l’autre je trouve la methode contraire au droit international.

Laissez un commentaire