Norwegian lance ses vols transatlantiques à Barcelone

Norwegian Air Shuttle poursuit son expansion à Barcelone. La low-cost vient d’y lancer ses premiers vols long-courriers avec un réseau qui atteindra quatre destinations aux États-Unis cet été : Los Angeles, New York, Oakland et Fort Lauderdale.

Depuis le lundi 5 juin, Norwegian exploite le premier des deux Boeing 787-8 qu’elle stationnera en permanence cette année à l’aéroport de Barcelone-El Prat. Ce premier long-courrier permet d’ouvrir les dessertes de Los Angeles, inaugurée hier lundi, de New York-Newark Liberty lancée aujourd’hui 6 juin, et d’Oakland près de San Francisco à partir du 7 juin. Avec le second appareil, la compagnie ouvrira le 22 août Fort Lauderdale près de Miami, et renforcera la fréquence des trois autres destinations.

Norwegian configure ses 787-8 avec 291 sièges dont 32 en Premium Economy et 259 en classe Economy. Elle offrira ainsi 255.000 sièges entre Barcelone et les États-Unis d’ici la fin de la saison hiver 2017-2018.

Ces lancements soulignent la croissance de la low-cost sur sa base à l’aéroport d’El Prat, ouverte en 2014. L’année dernière, Norwegian stationnait cinq Boeing 737-800. En 2017, elle exploitera neuf avions soit sept 737-800 et deux 787-8. Dans le même temps, ses effectifs vont plus que doubler à Barcelone pour atteindre 755 salariés cette année avec la création de 400 emplois.

Ayant transporté 1,54 million de passagers à Barcelone en 2016, Norwegian est déjà le quatrième opérateur de l’aéroport. Elle y propose au total 27 destinations, y compris les quatre aux États-Unis.

La compagnie doit cependant compter sur une nouvelle compétition : LEVEL, la low-cost long-courrier d’International Airlines Group (IAG), a lancé le 1er juin ses opérations à Barcelone avec deux lignes en concurrence directe, Los Angeles et Oakland. Les deux compagnies sont d’ailleurs les premières à relier la Catalogne à la Californie.

En outre, Norwegian livre concurrence aux compagnies américaines présentes à Barcelone : United Airlines (vers Newark) ainsi que Delta Air Lines (New York-JFK) et American Airlines (New York-JFK et Miami).

Plus largement, le transporteur norvégien affirme ses ambitions sur le transatlantique. Il propose aujourd’hui 51 routes entre l’Europe et les Etats-Unis, plus que toute autre compagnie aérienne européenne. Les vols sont offerts depuis treize villes d’Europe cette année : Barcelone, Belfast, Bergen, Copenhague, Cork, Dublin, Edimbourg, Stockholm, Londres-Gatwick, Oslo, Paris-Charles de Gaulle, Rome et Shannon.

Le réseau long-courrier de Norwegian est promis à un fort développement. La compagnie opère aujourd’hui 14 Boeing 787. D’ici trois ans, cette flotte sera multipliée par trois pour atteindre 42 Dreamliner en 2020. À cela s’ajoutent des commandes de monocouloirs aux capacités transatlantiques, dont 108 Boeing 737 MAX 8 (le premier devant arriver fin juin) et trente Airbus A321LR.

Norwegian : Programme de vols long-courriers à Barcelone – été 2017

  • Los Angeles : dès le 5 juin, deux vols par semaine (lundi et vendredi) puis trois à compter du 22 août (lundi, mercredi et vendredi).
  • New York-Newark Liberty : à partir du 6 juin, deux vols par semaine (mardi et jeudi) puis quatre à compter du 22 août (lundi, mardi, jeudi et dimanche).
  • Oakland dans la région de San Francisco : dès le 7 juin, deux vols par semaine (mercredi et samedi) puis trois dès le 22 août (le mercredi, vendredi et samedi).
  • Fort Lauderdale près de Miami : à compter du 22 août, deux vols par semaine (mardi et samedi).

Photo © Norwegian : Boeing 787-8 à Barcelone

Laissez un commentaire