easyJet va fermer sa base de Hambourg

La low-cost easyJet fermera sa base de Hambourg lors de la prochaine saison été, préférant se concentrer sur ses principaux aéroports en Europe.

La compagnie orange va quitter en partie l’aéroport de Hambourg. « Après un examen détaillé de ses opérations à Hambourg, easyJet cessera d’y baser des équipages et des avions à partir de l’été 2018 » , a-t-elle fait savoir mardi dans un communiqué. Quelque 130 postes seront supprimés.

Pour l’heure, easyJet maintient son programme de vols mais l’année prochaine, la capacité sera réduite d’environ 70%. Les vols qui seront suspendus n’ont pas été indiqués. Environ 1,5 million de passagers utilisent la compagnie à Hambourg aujourd’hui. En 2018, Il y en aura encore environ 500 000.

Cette décision a pour contexte « des capacités excédentaires » sur plusieurs routes à Hambourg, a précisé au Spiegel un porte-parole d’easyJet. L’offre de la compagnie comprend actuellement jusqu’à 120 vols par semaine vers 30 destinations, dont Bâle-Mulhouse, Bordeaux, Genève, Nice ou Zurich.

easyJet n’a pas atteint ses objectifs à Hambourg, une ville qu’elle dessert depuis 2005. La base a été ouverte en 2014 pour renforcer l’offre, avec jusqu’à quatre avions stationnés en été et trois en hiver. La low-cost britannique indique cependant qu’elle n’y est que le quatrième opérateur alors qu’elle visait la première ou deuxième place. Sa stratégie est de renforcer, selon son communiqué, « ses positions de numéro un sur les aéroports clés en Europe » .

Plusieurs compagnies se sont récemment développées sur l’aéroport de Hambourg, notamment Eurowings/Germanwings, ainsi que Ryanair et dans une moindre mesure Norwegian Air. La plateforme a accueilli 16,2 millions de passagers en 2016, une hausse de 3,9% en un an.

Les employés d’easyJet basés à Hambourg se verront proposer d’autres postes sur les escales de la compagnie. Celle-ci dispose de 26 autres bases en Europe. Après la fermeture de Hambourg, l’aéroport de Berlin-Schönefeld subsistera comme seule base allemande d’easyJet. Douze avions y sont stationnés cet été.

Photo © Paul BANNWARTH : Airbus A319 d’easyJet G-EZBG avec une livrée spéciale Hambourg

 

Laissez un commentaire