Airbus signe un nouvel accord avec la Chine

Airbus et la Chine ont signé un protocole d’accord dans les domaines aéronautique et aérospatial pour renforcer leur collaboration, visant à l’étendre notamment aux hélicoptères.

Cet accord a été signé par Fabrice Brégier, le président d’Airbus Commercial Aircraft, et par He Lifeng, le président de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), à l’occasion d’un sommet Allemagne-Chine organisé à Berlin.

« Le protocole d’accord renforce et approfondit une collaboration mutuellement avantageuse pour Airbus et l’industrie aéronautique chinoise dans plusieurs domaines » , a indiqué l’avionneur de Toulouse.

« S’appuyant sur un partenariat déjà solidement établi, Airbus et la Chine soutiendront le développement des compétences en ingénierie et l’innovation technologique en Chine et favoriseront également l’intégration des fournisseurs chinois dans la chaîne d’approvisionnement mondiale d’Airbus » , poursuit le communiqué.

Rappelant que sa collaboration avec la Chine est déjà « étendue » , Airbus annonce que la ligne d’assemblage final de l’usine de Tianjin, ouverte en 2008, commencera à produire des appareils de la famille A320neo d’ici la fin de l’année. En outre, à Tianjin toujours, le centre d’aménagement et de livraison de l’A330 devrait livrer son premier avion en septembre 2017.

Les deux parties entendent poursuivre leurs activités « pour développer le transport aérien et faire face à la croissance rapide de l’aviation en Chine, s’attaquer à des problèmes mondiaux tels que l’environnement et la gestion du trafic aérien, et élargir le partenariat pour inclure des secteurs comme les hélicoptères » , conclut le communiqué.

Visuel © Airbus

Laissez un commentaire