Pratt & Whitney : les moteurs des MRJ et E2 certifiés par la FAA

Pratt & Whitney a annoncé mercredi 31 mai que deux nouvelles variantes de son moteur GTF (geared turbofan) « Pure Power » ont été certifiés par la FAA américaine : le PW1200G qui alimente les Mitsubishi MRJ70 et MRJ90, ainsi que le PW1900G équipant les Embraer E190-E2 et E195-E2.

Chris Calio, le président de Pratt & Whitney Commercial Engines a qualifié « d’étape importante » la validation des deux moteurs par l’autorité de l’aviation civile des États-Unis.

Le PW1200G est installé aujourd’hui sur cinq MRJ90 d’essais, dont quatre volent aux États-Unis depuis le centre de Mitsubishi à Moses Lake (État de Washington) et un au Japon. Le moteur, qui délivre 17 000 livres de poussée, a accumulé plus de 6 000 heures et 15 000 cycles dans le cadre de la campagne de certification et d’essais en vol.

Mitsubishi Aircraft a été le client de lancement du GTF en 2007, lorsqu’a été lancé le programme MRJ. Le PW1200G a été optimisé spécifiquement pour le MRJ tandis que Mitsubishi a conçu la voilure et l’aérodynamique de l’avion avec ce moteur « en tête » . Mitsubishi et Pratt & Whitney assurent que le MRJ offrira ainsi des coûts d’exploitation de 10 à 20% inférieurs aux avions régionaux actuels et 50% d’émissions en moins. « La conception intégrée du moteur et de l’avion souligne à quel point une collaboration critique est la clé de la réussite d’un avion régional de prochaine génération et nous sommes très fiers d’être la première entreprise à avoir choisi pour le MRJ ce moteur qui change la donne » , a déclaré dans un communiqué Hisakazu Mizutani, le président de Mitsubishi Aircraft Corporation.

Le PW1900G, qui délivre 23 000 livres de poussée, alimentent les deux plus gros modèles de la famille E2-Jet : quatre E190-E2 et un E195-E2 mènent actuellement une campagne d’essais depuis le centre d’Embraer à Sao Jose dos Campos au Brésil. Ces appareils accumulent « plus de 900 heures d’essais en vol » , a indiqué Chris Calio. L’entrée en service de l’E190-E2 est programmée pour 2018 (chez Widerøe), celle de l’E195-E2 pour 2019 (chez Azul).

Les PW1200G et PW1900G sont les troisième et quatrième moteurs GTF à obtenir la certification de la FAA, après les PW1100G qui équipent la famille Airbus A320neo et les PW1500G alimentant les Bombardier CSeries. Ces moteurs sont aujourd’hui entrés en service commercial.

Une cinquième variante, le PW1400G, est installée sur l’Irkout MC-21-300 qui a effectué son premier vol d’essai en Russie le 28 mai dernier.

Une sixième variante, le PW1700G, est prévue pour le plus petit modèle de la famille E2, l’E175-E2, qui n’est pas encore sorti d’usine et dont l’entrée en service commercial n’est pas attendue avant au moins 2020.

Photo © Pratt & Whitney

Laissez un commentaire