Norwegian reliera Rome aux États-Unis

Norwegian Air lancera lors de la saison hiver trois lignes transatlantiques au départ de Rome, vers New York/Newark, Los Angeles et San Francisco/Oakland, poursuivant l’expansion de son réseau long-courrier.

Norwegian Air a annoncé mercredi 31 mai le lancement de nouvelles liaisons entre les États-Unis et l’aéroport de Rome-Fiumicino. « Rome est l’une des principales destinations touristiques dans le monde et l’une de celles que les Américains préfèrent. C’était donc un choix évident pour nous alors que nous continuons à élargir notre présence transatlantique » , explique dans un communiqué Thomas Ramdahl, le directeur commercial de Norwegian Air.

La capitale italienne sera servie depuis l’aéroport de Newark-Liberty, dans le New Jersey, dès le 9 novembre 2017 avec initialement quatre fréquences par semaine, puis six à partir de février 2018.

La ligne au départ de l’aéroport international de Los Angeles sera inaugurée le 11 novembre 2017 avec deux rotations hebdomadaires, puis trois à partir de février.

Les vols depuis l’aéroport d’Oakland près de San Francisco commenceront le 6 février 2018 avec deux fréquences par semaine.

Norwegian déploiera des Boeing 787 Dreamliner sur chacune des liaisons. La compagnie annonce des tarifs aller simple à partir de 189 dollars en classe Économie et 539 dollars en classe Premium au départ de Newark ; et de 229 dollars en Économie et 719 dollars en Premium au départ de Los Angeles et Oakland.

Norwegian propose à présent 52 routes transatlantiques depuis treize aéroports des États-Unis vers le Danemark, la France, l’Irlande, l’Italie, la Norvège, l’Espagne, la Suède et le Royaume-Uni. « Bientôt Norwegian offrira plus de routes transatlantiques que toute autre compagnie aérienne au monde » , affirme Thomas Ramdahl.

Les nouveaux vols de Norwegian à Rome livreront concurrence à Alitalia, qui dessert toute l’année New York-JFK et Los Angeles, ainsi qu’à American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines qui relient Fiumicino à New York-JFK pour les deux premières et à Newark pour la dernière. En revanche, Rome ne bénéficie aujourd’hui d’aucune liaison directe avec San Francisco.

Norwegian est déjà présente à l’aéroport de Rome-Fiumicino. Elle y stationne des Boeing 737-800 depuis mars 2016. Toutefois, son réseau actuel compte moins d’une dizaine de lignes vers l’Europe du Nord, le Royaume-Uni et l’Espagne.

Norwegian est cependant en discussion avec Ryanair pour offrir des correspondances sur leurs réseaux respectifs. Ryanair a d’ailleurs choisi Rome-Fiumicino comme première plateforme de correspondance pour ses propres vols.

En outre, Willie Walsh, le directeur général de la holding IAG, a indiqué début mai que Rome pourrait devenir une base de la nouvelle low-cost long-courrier LEVEL. Celle-ci y bénéficierait des vols d’apport d’une autre compagnie du groupe, Vueling, qui est déjà la première low-cost à Rome-Fiumicino.

À terme, la capitale italienne pourrait donc devenir le terrain d’affrontement de deux low-cost long-courriers européennes, Norwegian et LEVEL. Ces développements interviennent au moment où l’avenir d’Alitalia est incertain.

Quoi qu’il en soit, Rome deviendra la treizième ville européenne desservie par Norwegian au départ des États-Unis. La compagnie ouvrira cette année au moins 25 nouvelles routes depuis les États-Unis, dont 12 exploitées en Boeing 737 MAX vers l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Écosse et la Norvège, ainsi que 3 vers la Guadeloupe et la Martinique depuis providence, Rhode Island et Fort Lauderdale.

Norwegian : calendrier des ouvertures de lignes (au 31 mai 2017)

  • Los Angeles – Barcelone (5 juin);
  • Newark – Barcelone (6 juin);
  • Oakland – Barcelone (7 juin);
  • Newburgh / Stewart – Edimbourg (15 juin);
  • Providence – Edimbourg (15 juin);
  • Hartford – Edimbourg (17 juin);
  • Newburgh / Stewart – Belfast (1er juillet);
  • Newburgh / Stewart – Dublin (1er juillet);
  • Providence – Belfast (1er juillet);
  • Providence – Bergen (1er juillet);
  • Newburgh / Stewart – Bergen (2 juillet);
  • Newburgh / Stewart – Shannon (2 juillet);
  • Providence – Dublin (2 juillet);
  • Providence – Cork (3 juillet);
  • Providence – Shannon (3 juillet);
  • Orlando – Paris-Charles de Gaulle (31 juillet);
  • Fort Lauderdale – Barcelone (22 août);
  • Denver – Londres-Gatwick (16 septembre);
  • Seattle – Londres-Gatwick (17 septembre);
  • Londres-Gatwick – Singapour (28 septembre);
  • Providence – Guadeloupe (29 octobre);
  • Providence – Martinique (30 octobre);
  • Fort Lauderdale – Martinique (30 octobre);
  • Newark – Rome (9 novembre);
  • Los Angeles – Rome (11 novembre);
  • Oakland – Rome (6 février 2018).

Photo : Boeing 787-8 de Norwegian – © Norwegian

Laissez un commentaire