Boeing négocie jusqu’à 16 gros-porteurs avec SaudiGulf Airlines

Boeing entre en négociation avec la nouvelle compagnie aérienne SaudiGulf Airlines pour lui vendre jusqu’à seize gros-porteurs.

L’avionneur américain a annoncé dimanche la signature d’un accord avec la compagnie privée saoudienne pour négocier avec elle cette transaction. L’accord figure parmi une série de contrats signés entre Boeing et des intérêts saoudiens à l’occasion d’une visite du Président américain Donald Trump en Arabie saoudite.

Le type de gros-porteurs objets de la négociation n’est pas indiqué dans le communiqué. SaudiGulf Airlines est une nouvelle compagnie aérienne qui a lancé ses opérations fin octobre 2016 et qui n’exploite pour l’instant que des lignes intérieures en Arabie saoudite. Sa flotte comprend quatre Airbus A320 aménagés avec 186 sièges. Elle a commandé ferme seize Bombardier CS300 en janvier 2014 (plus dix options). Basée à l’aéroport international du Roi Fahd à Dammam, SaudiGulf Airlines est détenue par le groupe Al-Qahtani.

Outre cet accord de négociation, Boeing a également annoncé dimanche:

  • la vente d’hélicoptères Chinook à l’Arabie saoudite, assortie de services de support et de systèmes d’armes guidés ;
  • une intention de commande de l’Arabie saoudite pour des avions P8 de patrouille et de reconnaissance maritimes (ces avions sont basés sur le 737) ;
  • une co-entreprise avec l’Arabie saoudite pour fournir du soutien à un large éventail de plateformes militaires, et soutenant le développement d’une industrie et d’un écosystème dans le domaine aérospatial dans le cadre du plan Vision 2030 de l’Arabie saoudite ;
  • et l’obtention d’un certificat d’enregistrement commercial pour la Saudi Rotorcraft Support Company, une co-entreprise nouvellement créée entre Boeing, Alsalam Aerospace Industries et Saudia Aerospace Engineering Industries avec des bases à Riyadh et Jeddah destinées au support des hélicoptères militaires et commerciaux.

« Ces annonces réaffirment notre engagement envers la croissance économique, la prospérité et la sécurité nationale de l’Arabie saoudite et des États-Unis, contribuant à créer ou à soutenir des milliers d’emplois dans nos deux pays« , a déclaré le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg.

Le partenariat entre Boeing et l’Arabie saoudite remonte à 1945, quand le président Roosevelt a présenté un DC-3 au roi Abdul Aziz Al Saud, qui a lancé ainsi les voyages commerciaux dans la région.

Photo SaudiGulf Airlines : Airbus A320

Un commentaire sur “Boeing négocie jusqu’à 16 gros-porteurs avec SaudiGulf Airlines

  1. Article parlant de Boeing… et photo d’illustration montrant un Airbus A320. Même si la flotte de la Compagnie est composée exclusivement d’A320 et de Bombardier CS300, ça fait tout de même un peu bizarre.

Laissez un commentaire