easyJet passe à l’A321neo

easyJet introduira l’A321neo dans sa flotte dès l’année prochaine : la low-cost britannique a conclu un accord avec Airbus portant sur la conversion de trente A320neo déjà commandés en autant d’A321neo, un type d’appareil offrant une capacité supérieure de 30 % à 50 % à sa flotte existante.

easyJet n’a pas indiqué le montant du contrat avec Airbus mais elle a obtenu, selon un communiqué en date du 16 mai, un rabais « très substantiel » sur le prix catalogue de janvier 2017, fixé à 127 millions de dollars pour l’A321neo contre 108 millions de dollars pour l’A320neo.

Le premier A321neo doit rejoindre la flotte d’easyJet à l’été 2018. La configuration retenue est de 235 sièges, soit 30 % de plus que ses A320 et 50 % de plus que ses A319. L’A321neo permettra ainsi à easyJet « de poursuivre sa croissance sur les aéroports où les créneaux de décollage et d’atterrissage sont contraints » , a indiqué la compagnie.

« Cela signifie que nous serons en mesure d’offrir des tarifs bas à davantage de personnes sur les marchés affaires et loisirs les plus populaires en Europe » , a commenté Carolyn McCall, la directrice générale d’easyJet.

La compagnie britannique a retenu l’option de motorisation LEAP-1A de CFM International pour l’A321neo, comme pour l’A320neo qui commencera à rejoindre sa flotte en juin 2017. Elle s’attend à ce que les A321neo offrent une « réduction importante » des coûts unitaires, de l’ordre de 8 % à 9% en comparaison des A320neo  et de 21% par rapport aux A319.

Cette réduction des coûts s’explique en grande partie par la consommation de carburant par vol, qui aura également des avantages en termes d’environnement : les émissions de CO2 par passager-kilomètre seront réduites de 16% lors du passage d’un A320 à un A321neo et de 21% lorsqu’un A319 sera remplacé par un A321neo, selon les chiffres d’easyJet.

easyJet a désormais en commande ferme 100 Airbus A320neo de 186 sièges, 30 A321neo de 235 sièges et encore 27 A320ceo de 186 sièges. En outre, elle dispose de droits d’achat pour 100 A320neo supplémentaires, non exercés à ce jour.

Au 31 mars 2017, la flotte de 266 appareils est constituée à 54 % d’A319 de 156 sièges (144 unités), 23% d’A320 de 180 sièges (61 unités) et 23 % d’A320 de 186 sièges (61 unités). Cette flotte a sept ans d’âge en moyenne. Les A319 sont progressivement retirés. Entre le 1er octobre 2016 et le 31 mars 2017, easyJet a pris livraison de neuf A320 de 186 sièges.

Cette conversion de commande souligne la popularité croissante de l’A321neo auprès des low-cost, easyJet rejoignant notamment Wizz Air, Norwegian et WOW air en Europe, ou encore Air Arabia, Air Asia ou Arkia.

Le premier A321neo a été livré à Virgin America le 20 avril 2017.

Visuels © 2017 Airbus / Fixion : A321neo easyJet

 

Un commentaire sur “easyJet passe à l’A321neo

Laissez un commentaire