Mahan Air ouvre Barcelone-Téhéran

Mahan Air a annoncé lundi l’ouverture d’une liaison entre Téhéran et Barcelone, sa première destination en Espagne.

À compter du 22 juin 2017, la compagnie aérienne privée iranienne proposera deux vols par semaine entre les aéroports de Téhéran-Imam Khomeini et Barcelone-El Prat avec un Airbus A340.

Les départs de Téhéran sont programmés les jeudis et dimanches à 06h05 pour une arrivée à 09h55. Les retours de Barcelone s’effectueront les mêmes jours à 13h00 pour une arrivée à 20h40.

Mahan Air sera sans concurrence directe. Vueling a obtenu en 2015 des droits de trafic pour relier Barcelone à Téhéran, mais « n’a pas l’intention » d’ouvrir cette liaison à court terme, selon le site cerodosbe.com. En 2016, 33.494 personnes ont volé indirectement entre Barcelone et l’Iran selon les données de l’aéroport de Barcelone, une hausse de près de 50% en comparaison d’un an plus tôt.

Selon un communiqué d’APG, qui représente Mahan Air en France, la compagnie propose un tarif aller-retour à partir de 422 euros HT en classe économique (taxes au 12/05/2017 : 87 euros) et de 1009 € HT en classe affaires (taxes au 12/05/2017: 101 euros). « Mahan Air, compagnie non membre du BSP, dispose de son propre système de réservation qui peut être mis à disposition des agences de voyage sur simple demande » , a ajouté APG.

Barcelone est la deuxième destination européenne ouverte par Mahan Air en l’espace d’un an, après Paris-Charles de Gaulle qu’elle dessert depuis juin 2016 (actuellement à raison de 3 vols par semaine, les lundis, mercredis et samedis).

Ce lancement souligne le développement des liaisons asiatiques à l’aéroport de Barcelone-El Prat. En effet, Téhéran s’ajoute aux ouvertures récentes de Séoul (Korean Air depuis le 28 avril), Shanghai (Air China depuis le 5 mai) et Hong Kong (avec Cathay Pacific à compter du 22 juillet).

Fondée en 1992, Mahan Air est la première compagnie aérienne privée iranienne. Elle assure des vols réguliers vers une trentaine de destinations internationales dont Paris, Milan, Munich, Düsseldorf, Copenhague mais aussi 10 destinations saisonnières comme la Grèce, la Russie, l’Ile Maurice… La compagnie dispose également d’un important réseau domestique avec plus de 30 villes desservies. Au niveau international, elle prévoit d’ajouter Londres, Stockholm, Sotchi, Tbilisi, Tokyo, Singapour et Manama à son réseau actuel. Sa flotte est composée de 54 appareils : Boeing, Airbus et BAe.

Photo principale Allen Zhao GNU FDL 1.2 : Airbus A340-600 de Mahan Air à l’aéroport de Beijing-Capital

 

Un commentaire sur “Mahan Air ouvre Barcelone-Téhéran

  1. C’est à cela que l’on voit que Barcelone, auquel se compare parfois Lyon Saint-Exupéry (comme il le fait parfois aussi avec Milan…) a franchi un cap dans son expansion intercontinentale, cap que Lyon n’est pas près de franchir. Histoire, centralisme, économie, puissance industrielle, poids financier, sièges mondiaux, salons, attractivité touristique, les raisons ne manquent pas pour expliquer une telle différence…
    A cela s’ajoute un trafic annuel approchant ou dépassant les 30 millions. A l’ombre de l’ogre Roissy, Saint-Exupéry est arrivé à attirer 9.500.000 passagers en 2016. Belle performance malgré tout. Et puis, on ne sait jamais, Lyon finira peut-être un jour par être plus visible sur la carte des aéroports européens qui comptent…

Laissez un commentaire