Air Serbia suspend Abu Dhabi et revoit sa stratégie

À la fin octobre, Air Serbia suspendra sa desserte d’Abu Dhabi, le hub de son actionnaire Etihad Airways, pour développer son réseau court et moyen-courrier.

La compagnie nationale serbe, dont Etihad Airways détient 49% du capital, opère cet été un vol quotidien entre sa base de Belgrade-Nikola Tesla et l’aéroport international d’Abu Dhabi avec un Airbus A319.

Ce service sera suspendu à compter du 29 octobre 2017, a annoncé cette semaine Dane Kondić, le directeur général d’Air Serbia. De son côté, Etihad Airways poursuivra sa liaison existante entre les deux capitales, avec le code « JU » de sa filiale.

Dane Kondić a expliqué que cette décision permettra à Air Serbia de redéployer l’Airbus A319 sur des routes plus courtes et de maximiser les revenus.

« Après avoir examiné notre plan d’activités quinquennal, nous avons pris la décision de consolider notre réseau en nous focalisant sur les liaisons européennes » , a précisé le dirigeant.

En outre, Air Serbia va augmenter la capacité de ses Airbus A319 et A320 en installant de nouveaux sièges plus fins « qui sont mieux adaptés aux vols plus courts » .

« Ces mesures augmenteront les revenus et aideront à compenser les fluctuations saisonnières de notre trafic, ce qui permettra à Air Serbia de maintenir un rythme soutenu de croissance et d’atténuer l’augmentation des coûts du carburant et d’autres services » , a déclaré Dane Kondić.

La compagnie opère aujourd’hui deux A320 de 155 sièges et huit A319 de 128 sièges. Elle dispose également d’un Airbus A330-200 en service vers New York-JFK, qui subsistera comme seule route long-courrier. La flotte comprend également cinq ATR 72-200/500 plus quatre Boeing 737-300 opérés par Aviolet pour des vols charters. En termes de réseau, Air Serbia a suspendu Istanbul à la mi-mars et a annoncé l’ouverture de Venise le 1er juin 2017.

Photo Airbus A319 « Novak Djokovic » d’ Air Serbia – CC Wikimedia Commons / Aleem Yousaf

Laissez un commentaire