IAG : LEVEL vise Paris ou Rome comme prochaines bases

Willie Walsh, le directeur général d’International Group (IAG), a indiqué hier que Paris et Rome apparaissent comme de futures bases possibles pour LEVEL. La nouvelle low-cost long-courrier du groupe ibéro-britannique va agrandir sa flotte de trois avions supplémentaires l’année prochaine.

LEVEL va lancer dans un proche avenir un plan d’expansion qui pourrait la conduire à ouvrir de nouvelles bases à Rome et Paris, ces deux villes étant favorites parmi d’autres hypothèses, a annoncé Willie Walsh vendredi 5 mai, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes à l’issue de la présentation des résultats trimestriels d’IAG.

À Paris comme à Rome, la low-cost long-courrier peut s’appuyer sur les vastes réseaux des autres compagnies aériennes du groupe et notamment de Vueling, a expliqué le dirigeant d’IAG. La holding détient également British Airways, Iberia et Aer Lingus.

Willie Walsh a précisé qu’IAG est susceptible d’annoncer prochainement l’ouverture par LEVEL d’une ou deux nouvelles bases. Cependant, il est exclu d’en lancer une à Madrid ou ailleurs en Espagne.

LEVEL débutera ses opérations à Barcelone le mois prochain. La low-cost long-courrier décollera le 1er juin vers Los Angeles, puis San Francisco le lendemain (aéroport d’Oakland). Suivront Punta Cana le 10 juin et Buenos Aires le 17 juin.

Compte tenu des débuts « encourageants » de la nouvelle compagnie aérienne, qui a déjà vendu plus de 120.000 billets depuis que les réservations sont ouvertes, IAG a l’intention d’ajouter des destinations au départ de Barcelone.

Pour soutenir ce plan d’expansion, la flotte passera de deux Airbus A330-200 cette année à cinq avions au cours de l’été 2018, avec une augmentation du nombre d’employés par voie de conséquence.

Willie Walsh ne prévoit pas que LEVEL soit rentable dès la première année d’exploitation mais il ne s’attend pas à un « mauvais » résultat.

Notons que Vueling et LEVEL sont déjà complémentaires au sein d’IAG. Vueling propose dès à présent des vols en correspondance avec LEVEL. Vueling opère cet été 32 routes depuis Paris, dont 19 au départ d’Orly et 13 au départ de Charles de Gaulle. La compagnie exploite six Airbus depuis ces bases, soit deux A320 à Charles de Gaulle et quatre A321 à Orly. À Rome-Fiumicino, Vueling se positionne désormais comme la première low-cost en termes de sièges offerts.

Ces annonces d’IAG surviennent alors qu’Air France compte lancer à l’automne sa propre compagnie aérienne à coûts réduits au départ de Paris. En outre, cet été, la low-cost Norwegian Air renforcera ses opérations long-courriers depuis Charles de Gaulle avec l’ouverture d’Orlando, en plus de New York-JFK, Los Angeles et Fort Lauderdale.

Par ailleurs, la low-cost norvégienne pourrait lancer prochainement des vols long-courriers à Rome-Fiumicino, alimentés grâce à une collaboration avec Ryanair sur le court et moyen-courrier, selon certaines rumeurs, le tout sur fond d’incertitudes sur l’avenir de la compagnie italienne Alitalia.

Visuel © IAG : Airbus A330 de LEVEL

Laissez un commentaire

  1. Les syndicats AirFrance diront probablement : « on s’en fout, puisqu’on empêche Boost de se créer et se développer depuis Paris !!!!
    Il serait temps que les syndicats prennent ENFIN la mesure de ce qu’est la Concurrence !

    • Les syndicats sont un des problèmes majeurs de la France.
      Mais en y réfléchissant bien je doute que LEVEL ouvre une base prochainement a CDG. Rome devrait être la priorité, avec la probable disparition d’Alitalia ca laisse le champs libre pour agir sans concurrence. Puis il y a deja Norwegian qui vole sur une des parties des lignes de LEVEL (Los Angeles, Fort Lauderdale, Orlando) et prévoit Bueno Aires donc pas vraiment intéressant.

      • Qui a parlé de CDG ? On parle de Paris, ça ne se résume pas à CDG.
        D’ailleurs en faisant quelques recherches on voit que leur intérêt se porte sur Orly et non CDG, donc à voir …