Gulf Air attend son premier 787-9 dans un an

Gulf Air, le transporteur national de Bahreïn, se prépare à l’arrivée de son premier Boeing 787-9 Dreamliner dans un an.

La compagnie aérienne s’est dite dimanche « en bonne voie » de réceptionner l’appareil en avril 2018. Il sera positionné sur les routes long-courriers et remplacera progressivement les Airbus A330.

En janvier 2008, Gulf Air a commandé 16 Boeing 787-9 assortis de droits d’achat pour 8 autres du même type. Hier 30 avril, elle a dévoilé le calendrier de livraison des dix premiers, soit cinq l’année prochaine, deux en 2019 et trois en 2020. Le gros-porteur sera aménagé bi-classe pour 282 passagers, dont 26 en Affaires et 256 en Économie.

« Nous sommes à 12 mois d’accueillir le Boeing 787-9 Dreamliner dans notre flotte, un moment historique de notre parcours et une nouvelle étape importante dans notre stratégie de modernisation de la flotte » , a déclaré Maher Salman Al Musallam, le directeur général de la compagnie aérienne basée à Manama.

Gulf Air estime que le Dreamliner facilitera son expansion et réduira ses coûts opérationnels. « Nous sommes certains que le 787-9 aidera Gulf Air à atteindre un nouveau niveau d’efficience et de rentabilité, et contribuera à sa croissance future et à son succès » , a estimé Marty Bentrott, vice-président de Boeing en charge des ventes pour le Moyen-Orient.

Ce dernier a également fait remarquer que l’arrivée du 787 chez Gulf Air marque l’élargissement de la base de clientèle de ce modèle, « pas seulement dans le monde entier mais aussi au Moyen-Orient » .

Dans le cadre de la modernisation et de l’expansion de sa flotte, Gulf Air attend également 12 Airbus A320neo, 17 A321neo et 10 Bombardier CS100. La compagnie exploite aujourd’hui 16 A320, 6 A321 et 6 A330-200.

Visuels Boeing

 

Laissez un commentaire