American Airlines repousse à nouveau la livraison de ses A350

American Airlines repousse la livraison de 24 gros-porteurs, dont 2 Boeing 787-9 et les 22 Airbus A350-900 qu’elle a commandés. Pour ce dernier modèle, il s’agit du deuxième report en moins d’un an. Ainsi, le premier A350 rejoindra la flotte à la fin de 2020, et non en 2018. La compagnie cherche à réduire ses dépenses en capital.

American Airlines a annoncé le 27 avril 2017 un accord avec Airbus pour différer la livraison de ses A350-900. Selon le nouveau calendrier, le premier de ces appareils sera livré fin 2020, au lieu de 2018 comme prévu jusqu’à présent, et les 21 autres A350-900 commandés seront également différés. La compagnie recevra ainsi ses 22 A350-900 entre 2020 et 2024 avec « des reports de deux ans en moyenne » .

Il y a moins d’un an, en juillet 2016, American Airlines avait déjà différé la livraison de ses A350 « de 26 mois en moyenne ». Avec le nouveau report annoncé hier, elle aura donc repoussé l’arrivée de ces appareils d’environ 50 mois. Les A350 ont été commandés en 2007 par US Airways avec qui American Airlines a fusionné en décembre 2013.

En outre, la compagnie a également conclu un accord avec Boeing pour repousser la livraison de deux 787-9 du second trimestre 2018 au premier trimestre 2019. À ce jour, elle a reçu 6 des 22 787-9 commandés.

« Ces changements, ainsi que l’impact sur les paiements pré-livraisons, réduisent les dépenses en capital prévues par l’entreprise de 500 millions de dollars en 2018 et de 300 millions de dollars en 2019 et 2020 » , a justifié American Airlines dans un communiqué. Elle souhaite aussi « plus de flexibilité » dans sa flotte de gros-porteurs.

La compagnie investira tout de même 4,1 milliards de dollars dans de nouveaux appareils cette année, poursuivant le renouvellement de sa flotte. Au premier trimestre 2017, elle a reçu 17 avions pour elle-même et 5 autres pour ses filiales régionales. Ces livraisons sont destinées à remplacer les appareils qui seront retirés. En outre, American Airlines prévoit d’investir 1,6 milliard de dollars en 2017 notamment dans l’amélioration de ses produits et de ses opérations.

Photo d’archive : l’A350-900 en tournée de démonstration aux États-Unis, ici à Milwaukee (été 2015) – © Airbus

Laissez un commentaire