Qantas met en vente les vols Perth-Londres sans escale

La compagnie aérienne Qantas a ouvert les réservations pour ses vols Perth-Londres qui commenceront en mars 2018. Cette ligne exploitée en Boeing 787-9 sera la première sans escale entre l’Australie et l’Europe.

À compter du 24 mars 2018, Qantas opèrera un vol quotidien Melbourne-Perth-Londres en Boeing 787-9. Le Dreamliner sera configuré pour 236 passagers, dont 42 en Affaires, 28 en Premium Économie et 166 en Économie.

Le vol QF9 quittera Melbourne à 15h20 pour arriver à 17h20 à Perth d’où il repartira à 18h50 pour une arrivée à Londres-Heathrow à 05h10 le lendemain.

Le vol retour QF10 partira de Londres-Heathrow à 13h30 pour arriver le lendemain à 13h15 à Perth d’où il s’envolera à 14h45 pour arriver à Melbourne à 20h10. À noter, le 787-9 continuera à 21h40 vers Los Angeles, offrant une correspondance vers la Californie pour les passagers en provenance de Perth.

Le secteur Perth-Londres, d’une distance de 14.498 km, sera parcouru en 17 heures de vol environ, voire un peu plus en fonction des vents, a précisé la compagnie. Il s’agira du vol le plus long pour un Boeing 787 dans le monde, et du vol le plus long dans le réseau de Qantas. Ce dernier titre revient aujourd’hui au vol Sydney-Dallas (13.730 km).

Selon Alan Joyce, le vol direct Perth-Londres a suscité un « intérêt mondial » depuis son annonce en décembre 2016. « Nous avions dit que le Dreamliner de Qantas changerait la donne, et cela devient une réalité aujourd’hui » , s’est félicité le dirigeant de Qantas en annonçant l’ouverture des réservations. Grâce à cet appareil, « nous pouvons voler entre l’Australie et le Royaume-Uni sans escale. C’est un niveau de commodité que les Australiens n’ont jamais connu auparavant » .

« Nous sommes conscients qu’il s’agit d’un long vol, mais pas beaucoup plus long que notre service existant de Sydney à Dallas » , a poursuivi Alan Joyce. « C’est le genre de route pour lequel le Dreamliner a été créé, avec des fonctionnalités permettant de réduire l’effet du jet-lag et d’améliorer l’expérience globale de voyage » .

Selon Alan Joyce, les routes sans escale tendent à stimuler la demande de voyage en facilitant l’accès à une destination – « ce qui profitera plus largement à l’économie de l’Australie de l’Ouest et au tourisme australien » .

Le Melbourne-Dubaï supprimé

Ce faisant, avec ce lancement, Qantas mettra fin à son service quotidien Melbourne-Dubaï-Londres assuré en Airbus A380. La compagnie cessera ainsi de desservir Dubaï au départ de Melbourne. Mais elle estime que la nouvelle route Melbourne-Perth-Londres réduira d’une heure le trajet entre Melbourne et Londres, notamment grâce à un temps d’escale réduit à Perth.

Quant au partenariat avec Emirates, il « continuera d’offrir une proposition inégalée en Europe » , assure la compagnie australienne membre de Oneworld. Les clients de Qantas auront toujours la possibilité de voler avec Emirates au départ de Melbourne en partage de codes vers Dubaï, d’où ils pourront prendre une correspondance vers près de 40 destinations en Europe.

Emirates opèrera d’ailleurs son troisième vol quotidien Dubaï-Melbourne avec un A380, au lieu d’un Boeing 777-300ER, à partir du 25 mars 2018. Cette route sera donc servie exclusivement avec un super Jumbo.

Qantas a commandé ferme huit Boeing 787-9 Dreamliner (et dispose d’options pour 15 appareils supplémentaires et de droits d’achat pour 30 autres). Les quatre premiers seront basés à Melbourne. Les deux premiers seront affectés à la liaison vers Los Angeles à partir de décembre 2017, et les deux suivants à celle vers Perth et Londres à compter de mars 2018.

L’A380 qui assure actuellement le service Melbourne-Dubaï-Londres sera déployé au départ de Melbourne et Sydney vers des destinations en Asie comme Singapour et Hong Kong, ceci « pour répondre aux périodes de forte demande » , a indiqué Qantas.

 

Laissez un commentaire