Airbus prévoit de livrer plus de 700 avions en 2017

Lors de la présentation de ses résultats du premier trimestre, Airbus a confirmé son objectif de livrer « plus de 700 avions commerciaux » en 2017. L’avionneur européen a reconnu quelques difficultés sur les nouveaux programmes A350 et A320neo.

Airbus, qui a remis à ses clients 136 appareils au 1er trimestre, devra accélérer la cadence de production sur le reste de l’année pour atteindre son objectif record de plus de 700 avions. Pour mémoire, il a livré un total de 688 appareils commerciaux en 2016.

Sur les trois premiers mois de 2017, le constructeur a remis 13 A350 contre 5 un an plus tôt. Ce programme « a progressé » et est « en bonne voie » pour atteindre son objectif de production de 10 exemplaires par mois d’ici la fin 2018, assure Airbus le 27 avril dans un communiqué.

« Le niveau de travaux en cours s’est amélioré dans le système industriel et les perturbations résiduelles de la chaîne d’approvisionnement commencent également à se résorber » , précise l’avionneur. Mais il ajoute que « l’accent reste porté sur la convergence des coûts récurrents pendant la montée en cadence, et la situation demeure tendue » .

Airbus a livré 107 appareils de la famille A320 au premier trimestre, soit quatre de plus que sur la même période de 2016. Sur ce total, un quart (26 appareils) étaient des NEO contre 5% un an plus tôt. Selon le constructeur, l’A320neo « dépasse les attentes » . Mais il reconnaît que certains clients rencontrent « quelques aléas de mise en service qui doivent être résolus, notamment au niveau du moteur GTF de Pratt & Whitney » . Il ajoute que la cadence de production s’accélérera « une fois de plus en fin d’exercice » , le temps de mettre en œuvre « les mesures d’amélioration requises sur le produit » .

Toujours au chapitre des monocouloirs, Airbus note la livraison du premier A321neo courant avril. Cet avion a été livré à Virgin America avec des moteurs LEAP-1A de CFM International. De fait, la version avec les moteurs GTF de Pratt & Whitney n’a toujours pas été livrée alors qu’elle a été certifiée en décembre 2016. 

Par ailleurs, les essais en vol de l’A319neo sont « aujourd’hui en cours » , précise Airbus.

Dans son communiqué, le constructeur ne dit mot sur le programme A330neo. Cependant, le premier vol pourrait avoir lieu « à la fin de l’été » , « en septembre plutôt qu’au mois d’août » , a confié plus tôt cette semaine à Flightglobal Didier Evrard, vice-président d’Airbus en charge des programmes. Avant cela, les moteurs Rolls Royce Trent 7000 devront être installés sur l’appareil, une opération qui pourrait s’effectuer durant l’été. Au lancement du programme en 2014, le premier A330neo devait être livré à la fin 2017. Cette étape est aujourd’hui prévue au printemps 2018.

Outre les 107 monocouloirs et les 13 A350, Airbus a également livré 13 A330 et 3 A380 au cours des trois premiers mois de l’année.

Sur le plan financier, avec la livraison de ces 136 avions, le chiffre d’affaires trimestriel de la division Aviation Commerciale a progressé de 13 % à 9,825 milliards d’euros. Au premier trimestre  2016, cette division avait réalisé un chiffre d’affaires de 8,668 milliards d’euros pour 125 avions livrés. 

Toutefois, le résultat opérationnel ajusté (EBIT ajusté) est en baisse de 31 % à 281 millions d’euros contre 498 millions un an plus tôt. Airbus explique cette baisse par le « mix de livraisons », les « prix de transition » pour les nouveaux avions et les « coûts de montée en cadence de production » .

Au premier trimestre, Airbus a reçu six commandes nettes d’avions commerciaux, contre dix un an plus tôt. « Les prises de commandes ont certes été faibles au premier trimestre, comme ce qui avait été prévu, mais n’oublions pas le carnet de commandes colossal de plus de 6 700 avions commerciaux restant à livrer, qui soutient l’actuelle montée en cadence de production » , a déclaré Tom Enders, président exécutif d’Airbus.

Au 31 mars 2017, le carnet de commandes d’Airbus affiche précisément 6.744 avions commerciaux restant à livrer, représentant une valeur de près de 982 milliards d’euros, en légère baisse de 3% par rapport au 31 mars 2016.

Photo © Airbus

One thought on “Airbus prévoit de livrer plus de 700 avions en 2017

  1. Repéré dans les futures livraisons : le A320 msn7713 pour air france, ca fait longtemps (2013) qu’un appareil européen n’a pas rejoint notre compagnie nationale.

Comments are closed.