AFI KLM E&M réussit les tests de corrélation GEnx-1B

AFI KLM E&M a annoncé lundi que son équipe du banc d’essai moteurs à Roissy-Charles de Gaulle a réalisé avec succès les tests de corrélation du GEnx-1B. Il s’agissait de la dernière étape avant la mise à disposition d’une offre de service 100% AFI KLM E&M pour le support des moteurs équipant le Boeing 787.

Pendant près d’une semaine, un moteur à performance stable fourni par KLM a tourné sur le banc d’essai moteurs Zephyr à Paris-CDG. La corrélation consiste à comparer les paramètres de performance du moteur aux mesures de référence enregistrées pour ce même moteur sur un autre banc d’essai (en l’occurrence, celui du motoriste).

Le banc d’essai de Paris-CDG est désormais officiellement en mesure d’effectuer les tests nécessaires après chaque visite de maintenance réalisée par l’atelier moteurs d’Amsterdam.

De fait, ce nouveau développement élargit les capacités de traitement internes proposées par AFI KLM E&M sur ce produit. Une dizaine d’opérateurs du Boeing 787 font déjà confiance à la division MRO d’Air France-KLM pour assurer la maintenance de leurs moteurs, avec une offre couvrant le support sous l’aile, la révision, le remplacement de pièces, la réparation d’un nombre croissant d’éléments et, désormais, les tests moteur.

AFI KLM E&M est un centre de maintenance agréé par General Electric pour son moteur GEnx-1B et bénéficie, en tant que tel, de la garantie constructeur.

« En termes d’offre et d’expertise, nous avons clairement un temps d’avance sur le marché de la maintenance GEnx-1B » , a souligné dans un communiqué Fabrice Defrance, Directeur commercial d’AFI KLM E&M. « Nous sommes le premier MRO / airline à maitriser ce produit, avec l’expérience de plus de 40 quickturns, dont la plupart pour le compte de compagnies opérant leurs moteurs dans des conditions sévères » .

Par ailleurs, AFI KLM E&M est actuellement en train de développer de nouvelles réparations pour ce moteur (chambre de combustion, rotor haute pression), et une première visite de restauration de performance devrait être réalisée avant la fin de l’année au sein de l’atelier d’Amsterdam.

Photo © AFI KLM E&M 

Laissez un commentaire