Air France-KLM mise sur le Brésil pour l’hiver 2017

Constatant une reprise des ventes sur le marché brésilien, le groupe Air France-KLM va augmenter d’environ 13% son offre vers le Brésil l’hiver prochain et étudie diverses options pour y poursuivre son développement.

À l’instar d’autres transporteurs, Air France-KLM avait réduit la voilure vers le Brésil au cours des dernières années, avec des réductions de fréquences et la suppression de la desserte de Brasilia par Air France en septembre 2016. Le pays a été touché par un ralentissement de l’économie.

Cependant, le groupe franco-néerlandais note actuellement une reprise des ventes sur le marché brésilien en comparaison de 2016, selon son PDG Jean-Marc Janaillac. Ainsi, Air France-KLM va augmenter de 13% son offre vers le Brésil pour l’hiver 2017, a confié le dirigeant au journal Panrotas alors qu’il était en visite dans le pays plus tôt cette semaine.

Dans un communiqué publié vendredi soir, Air France-KLM a d’ailleurs indiqué qu’Air France ajoute deux vols par semaine vers Sao Paulo et KLM, un vol par semaine vers Rio de Janeiro, pour la saison hiver 2017-2018.

Ainsi, le Brésil sera desservi 21 fois par semaine par Air France au départ de Paris-Charles de Gaulle et 14 fois par KLM au départ d’Amsterdam-Schiphol.

Par ailleurs, Air France et KLM augmenteront leur offre en utilisant aussi des avions de plus grande capacité vers ces destinations, et la cabine d’Air France La Première sera proposée sur Sao Paulo 5 fois par semaine au lieu de 4 l’année dernière.

Dans le détail, Air France desservira Sao Paulo à raison de 14 vols par semaine contre 12 en 2016, en proposant entre 280 et 312 sièges par vol ; et Rio de Janeiro à raison de 7 vols par semaine, avec 381 sièges par vol.

Pour sa part, KLM opèrera vers Sao Paulo 7 vols par semaine, en proposant entre 318 et 425 sièges par vol ; et vers Rio de Janeiro, 7 vols par semaine contre 6 en 2016, en offrant entre 294 et 318 sièges par vol.

Le groupe indique que cette augmentation de l’offre à destination du Brésil lui permet de se positionner « parmi les principales compagnies européennes desservant le Brésil » . Elle s’inscrit également dans la stratégie du groupe « visant à intensifier et rationaliser l’utilisation des avions tout en répondant à une demande accrue sur ces destinations, pour une clientèle de tourisme comme une clientèle d’affaires » .

Air France-KLM ajoute qu’il étudie pour l’avenir « différentes options pour poursuivre son développement au Brésil » .

Lors de sa visite au Brésil, Jean-Marc Janaillac a rencontré Paulo Kakinoff, son homologue de la low-cost GOL. À cette occasion, il s’est félicité du « partenariat réussi » : les deux transporteurs partagent leurs codes sur 35 destinations au Brésil et 46 en Europe tandis qu’Air France-KLM détient aujourd’hui environ 3% de GOL.

Jean-Marc Janaillac a également confirmé le déploiement du Boeing 787-9 d’Air France vers Sao Paulo à compter de février 2018. En outre, le groupe envisage l’ouverture d’une troisième destination au Brésil, qui devrait être inscrite au programme 2018.

Photo © Air France