Classement : les 20 aéroports les plus fréquentés dans le monde en 2016

Aéroport d'Atlanta : tour de contrôle

Le Conseil mondial des aéroports (ACI World) a publié le 19 avril son classement annuel des vingt premiers aéroports dans le monde en termes de trafic passagers. En 2016, le podium reste occupé par Atlanta, Pékin et Dubaï. ACI note surtout la croissance des plateformes desservant les liaisons transpacifiques et l’Est de l’Asie. Paris-Charles de Gaulle perd de nouveau une place, au dixième rang de ce classement.

Les vingt premiers hubs mondiaux ont accueilli ensemble plus de 1,4 milliard de passagers en 2016, soit une croissance de 4,7% en un an. Ils concentrent près d’un cinquième (18%) du trafic mondial de passagers.

Atlanta-Hartsfield-Jackson (ATL) reste la première plateforme mondiale, selon ACI World qui a compilé les données de 1.179 aéroports dans le monde. « Avec plus de 104 millions de passagers et une croissance de 2,6% en 2016, l’aéroport est situé à moins de deux heures de vol de 80% de la population des États-Unis » , a souligné l’association.

Pékin-Capital (PEK) conserve sa deuxième place, contrairement aux prévisions d’experts qui avaient prédit qu’il surpasserait Atlanta dès 2015. ACI World explique : « en croissance de 5% avec plus de 94 millions de passagers en 2016, l’aéroport le plus fréquenté de Chine a connu une croissance modérée au cours des dernières années, car il est confronté à des contraintes de capacité permanentes. À l’inverse, Atlanta a enregistré des niveaux de croissance supérieurs à la moyenne, stimulés par l’expansion en 2015 des flottes d’avions de Delta Air Lines, son principal opérateur » .

Dubai-International (DXB) reste en troisième position. L’aéroport est également le plus fréquenté au monde en termes de passagers internationaux devant Londres-Heathrow (LHR). Le trafic total de passagers à Dubai a progressé de 7,2% en 2016.

ACI World souligne aussi que les rives du Pacifique sont « en plein essor » .

Los Angeles (LAX) est passé du 7ème au 4ème rang mondial en 2016. « Une économie américaine renforcée et des billets d’avion compétitifs ont alimenté la demande de transport aérien pendant la haute saison des voyages qui a enregistré un record » , détaille l’association. De nombreuses compagnies aériennes ont augmenté leur capacité en sièges pour répondre à la demande, si bien que le trafic passagers de Los Angeles a progressé de 8% par rapport à 2015. Le trafic international (+10,6% en 2016) continue de représenter une part croissante de l’activité de la plateforme californienne.

En parallèle, les compagnies aériennes asiatiques ont continué à progresser sur le marché nord-américain. Ainsi, Shanghai Pudong (PVG), l’un des principaux aéroports chinois desservant les routes transpacifiques mais aussi d’autres liaisons internationales, enregistre une croissance de 9,8% en 2016, à plus de 66 millions de passagers. Il passe de la treizième à la neuvième place, occupée l’année précédente par Paris-Charles de Gaulle qui recule donc au dixième rang.

ACI World note que Shanghai-Pudong représente plus de 60% du trafic passagers de la ville de Shanghai en 2016, le reste revenant à la deuxième plateforme, Hongqiao (SHA). Ensemble, ces deux aéroports ont dépassé la barre des 100 millions de voyageurs. Avec ceci, Shanghai rejoint les marchés les plus fréquentés du monde en 2016, en compagnie de Londres, New York, Tokyo et Atlanta.

Toujours en Asie de l’Est, Tokyo-Haneda (HND) garde sa cinquième place, avec une croissance de 5,5% et un total proche de 79,7 millions de passagers en 2016. À proximité du Japon, ACI World souligne aussi la progression du hub de Séoul-Incheon (ICN) en Corée du Sud, qui rentre dans le Top 20 en 2016, porté par la croissance des compagnies low-cost, des vols en Airbus A380 et du trafic japonais qui transite par la plateforme.

Sur les autres marchés, l’association relève la performance du hub d’Amsterdam-Schiphol (AMS), douzième du classement avec un nombre de passagers en hausse de 9,2% en 2016. Il talonne désormais Paris-Charles de Gaulle, dont la croissance a été presque nulle l’année dernière (+0,3%). Amsterdam a bénéficié d’un trafic de substitution lié aux attaques terroristes qui ont affecté les hubs voisins tout en restant concurrentiel pour les liaisons continentales et intercontinentales, explique ACI World. L’aéroport néerlandais est aujourd’hui relié à plus de 320 destinations dans quelque 98 pays. En termes de trafic international, il dépasse Paris-Charles de Gaulle en 2016.

En Amérique du Nord, Denver a vu son trafic continuer à défier les prévisions. L’aéroport, qui est la porte d’entrée des Rocheuses, bénéficie d’une forte demande pour les liaisons directes. Il a progressé de 8% en 2016.

Au total, sur les vingt premiers aéroports mondiaux, huit sont en Asie (Pékin, Tokyo-Haneda, Hong Kong, Shanghai-Pudong, Canton, Singapour, Séoul-Incheon, Bangkok-Suvarnabhumi) ; six en Amérique du Nord (Atlanta, Los Angeles, Chicago, Dallas, New York-JFK, Denver) ; cinq en Europe (Londres-Heathrow, Paris-Charles de Gaulle, Amsterdam, Francfort, Istanbul-Ataturk) ; et un au Moyen-Orient (Dubaï-International).

En dehors du TOP 20, ACI World souligne la croissance de Delhi-Indira Gandhi (DEL) et de Doha-Hamad (DOH), respectivement 21e et 50e aéroports mondiaux. La croissance est supérieure à 20% dans les deux cas et préfigure l’avenir : le transport aérien devrait être marqué par le dynamisme du marché indien et la croissance des plateformes de correspondance au Moyen-Orient, selon ACI World.

Les vingt premiers aéroports mondiaux en termes de trafic global

Les vingt premiers aéroports mondiaux en termes de trafic international

Les vingt premiers aéroports mondiaux en termes de mouvements

Photos 1. © Aéroport d’Atlanta ; 2. Schiphol Group – Tableaux : source ACI World

 

3 thoughts on “Classement : les 20 aéroports les plus fréquentés dans le monde en 2016

  1. Il est intéressant de voir que AMS a pris la place de CDG en terme de trafic international.. le tout alimenté par KLM qui attire de plus En plus de pax depuis la province et même depuis Paris pour le transit.. Même Si ces deux hubs sont complémentaires on note bien une concurrence féroce entre les deux.. intéressant de noter que LHR avec uniquement deux pistes fait toujours plus que CDG avec des routes deservies par de nombreux A380.

    • les changements sont très long à AMS et pas très pratique surtout pour les familles et les personnes handicapées. Un bon point les businesswomen ou Sky priority marchent beaucoup moins

Dites ce que vous pensez !