Air France table sur six 787 à l’été 2018 et vise Sao Paulo

À l’occasion de l’arrivée de son second Boeing 787, Air France a annoncé qu’elle comptait exploiter six Dreamliner dans sa flotte à l’été 2018. Sao Paulo au Brésil devrait accueillir l’appareil dès le début de l’année prochaine.

Après un premier appareil reçu en décembre dernier, Air France a accueilli jeudi 20 avril son deuxième Boeing 787-9. La compagnie a pris livraison de cet avion à l’usine Boeing de North Charleston, en Caroline du Sud, puis a acheminé l’appareil  jusqu’à son hub de Paris-Charles de Gaulle.

« Après quelques jours à la maintenance, ce deuxième Boeing 787 effectuera son premier vol commercial le 1er mai. A cette occasion, il desservira la ville de Montréal » , a confirmé la compagnie.

« Trois autres appareils seront livrés à Air France d’ici la fin 2017. À l’été 2018, la flotte se portera à six avions » , a-t-elle ajouté.

Air France exploite actuellement son appareil vers Le Caire et Londres. Le 787 desservira Lyon fin mai. Mais la compagnie a souligné qu’elle souhaite « s’envoler vers le monde entier en Dreamliner » .

Bamako et Abidjan ont déjà été annoncées comme prochaines destinations à compter du 9 octobre. « A partir de l’hiver 2017, plusieurs villes en Afrique et en Amérique du Nord accueilleront ce nouvel avion. Début 2018, un Boeing 787 d’Air France posera des roues en Amérique du Sud et ce sera au tour de Sao Paulo de découvrir ce nouvel appareil » , a indiqué Air France.

La compagnie a également rappelé les « nombreux atouts opérationnels » du Boeing 787-9 : une consommation carburant 20 % moins importante que celle des avions de génération précédente, « un atout pour atténuer les effets d’une remontée du prix du carburant » ; et une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 20 % environ, ainsi que des émissions sonores.

Pour mémoire, Air France configure ses Boeing 787-9 avec trois classes de service pour 276 passagers dont 30 en Affaires, 21 en Premium Économie et 225 en Économie. Ils reçoivent les toutes dernières cabines de voyage et offrent une connexion Wi-Fi dans les trois classes.

En décembre 2011, Air France-KLM a passé une commande ferme de 25 Boeing 787-9 auprès de l’avionneur américain, avec une option sur 25 appareils supplémentaires, ainsi qu’un engagement ferme sur 12 appareils auprès du loueur ILFC.

Par la suite, le groupe a converti sept de ses 787-9 en commande ferme auprès de Boeing, en autant de 787-10 pour KLM. L’option de motorisation GEnx-1B a été retenue pour l’ensemble des Dreamliner.

Photo Air France : arrivée du premier Boeing 787-9 à Paris-Charles de Gaulle

Dites ce que vous pensez !